3 commentaires

  1. Posté par Yolande.C.H. le

    Chaque culture s’est identifiée au travers de son langage (traditions, costumes, musique, domaine plastique) et de son savoir-faire, le langage et le savoir-faire n’étant pas des »produits » conçus pour être commercialisés: les costumes des indiens d’Amérique ne représentaient pas pour eux une valeur marchande, mais marquaient simplement l’appartenance à une tribu. Idem pour tous les costumes et tissus traditionnels de toutes les régions du monde.

    C’est le « savoir-faire » (compétences acquises) de certaines cultures (génie propre) qui ont permis de donner de la valeur à des apports venus de l’extérieur, alors que d’autres se montrent peu capables d’en tirer quelque avantage.

    « Le progrès s’est fait grâce au brassage culturel ». Incorrect: c’est la culture du lieu qui permet ou non le progrès, en travaillant la nouvelle compétence reçue ou en l’ignorant. L’horlogerie de l’arc jurassien en est un bon exemple (sophistication d’une mécanique importée d’ailleurs). A noter qu’elle utilise des quantités infimes de métaux précieux, la plus-value se concentrant essentiellement sur un savoir-faire (local) de haute qualité.

    C’est l’intérêt des occidentaux, curieux et admiratifs des cultures lointaines, qui ont donné une plus-value extraordinaire à celles-ci, mettant à l’abri des dégradations des objets qui sont exposés, sous haute sécurité, dans des musées. Les formations musicales africaines se pressent sur les scènes européennes pour se valoriser. Que ne se prennent-ils pas en main pour se donner eux-mêmes de la valeur, au lieu de s’affubler de produits du luxe européen.

    Cette miss Africa (ascenseur made in Occident) ne fait qu’accuser les européens dont elle profite de toutes les avancées technologiques et autres, sans exprimer aucune gratitude.

  2. Posté par Charles Alexis le

    Mouais !
    Et quand les membres d’une culture « minoritaire » s’approprient la manne pécuniaire (assurances sociales, hospice général, etc…) d’une culture « majoritaire », ça s’appelle comment ?

  3. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Chacun chez soi.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.