Pour la Russie, l’attaque chimique à Douma est une « mise en scène » quand l’OMS évoque 500 personnes touchées

post_thumb_default

 

Le 9 avril, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a diffusé un communiqué indiquant que ses experts « n’ont trouvé aucune trace de l’utilisation d’agents chimiques » à Douma, ville de la Goutha orientale où une attaque chimique présumée a eu lieu deux jours plus tôt. Et logiquement, ces specialistes russes […]

Cet article Pour la Russie, l’attaque chimique à Douma est une « mise en scène » quand l’OMS évoque 500 personnes touchées est apparu en premier sur Zone Militaire.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par SD-Vintage le

    D’après l’article cité, l’armée syrienne pourrait être à l’origine de l’attaque. Si c’est vrai, les Russes finiront par lâcher Assad et le remplaceront par quelqu’un d’autre. A moins qu’un de ses cousins généraux fasse cela sans le consulter, c’est compliqué le Proche-Orient :
    http://www.opex360.com/2018/04/11/russie-lattaque-chimique-a-douma-mise-scene-loms-evoque-500-personnes-touchees/
    « D’après des éléments disponibles en source ouverte, deux attaques distinctes ont eu lieu le 7 avril, a priori menées par des hélicoptères Mi-8 Hip des forces syriennes, lesquels auraient largué des bouteilles de gaz de couleur jaune, c’est à dire du même type que celles utilisées lors de précédentes attaques au chlore attribuées à Damas. Analyser ces dernières permettrait sans doute d’établir la vérité. »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.