Procès en Finlande : un demandeur d’asile marocain auteur d’une attaque au couteau semble fier de lui

post_thumb_default

 

Finlande – Le procès d’Abderrahmane Bouanane a commencé lundi dans une salle d’audience spécialement aménagée dans la prison de Turku.

Ce demandeur d’asile marocain est l’auteur d’une attaque au couteau menée le 18 août 2017. Cet islamiste de 24 ans a poignardé mortellement deux femmes et blessé huit autres personnes dans la ville de Turku.

Dénué de tout remord, l’inculpé sourit fièrement à l’énoncé de ses crimes, narguant des victimes présentes dans la salle, dont un homme désormais en chaise roulante pour le restant de ses jours.

Les procureurs requièrent la condamnation à perpétuité.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Aude le

    Un gros déséquilibré de Daesh, la prison pour la vie.
    Au Maroc, ils lui auraient arrangé ça, vite fait bien fait, sans aucun coût pour la société, et là il n’aurait même pas eu le temps de ricaner!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.