Sondage : 71% des 25-34 ans jugent le rythme de l’immigration «trop élevé», plus que leurs aînés

post_thumb_default

 

Huit mois après l'élection présidentielle, un sondage réalisé par l'Ifop pour L'Express en décembre 2017 et publié le 10 janvier 2018, révèle que 64% des Français juge le rythme de l'immigration «trop élevé». Un jugement transversal à toutes les tranches d'âge. Ainsi, une petite majorité des plus jeunes (18-24 ans) estime que le rythme de l'immigration est trop important. Mais leurs aînés de quelques années, les 25-34 ans, sont eux 71% à s'inquiéter d'un afflux trop intense d'immigrés, soit plus que toutes les autres tranches d'âges : 70% chez les 50-64 ans et 66% pour les 65 ans et plus. 

L'@IfopOpinion en une de l'@LEXPRESS cette semaine avec le grand sondage "ce que veulent les Français" en matière d'immigration, économie, éducation, société, sécurité, écologie : https://t.co/nFGgk52vpkpic.twitter.com/FFGqEdegpz

— Ifop (@IfopOpinion) 10 janvier 2018

Dans le détail, l'enquête confirme que la position des Français quant à l'immigration dépend fortement de leur couleur politique (précisément de leur vote déclaré aux sondeurs au 1er tour de l'élection présidentielle). Ils sont ainsi seulement 31% parmi les électeurs de Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste, à considérer que l'immigration s’effectue à un rythme trop élevé.

#Immigration : près de 50% des Français croient au «remplacement»
➡️ https://t.co/LQ1wfjUb2Bpic.twitter.com/Y1Skn3ro6b

— RT France (@RTenfrancais) 8 janvier 2018

Sans surprise, en revanche, ils sont 95% des sondés déclarant avoir voté pour le Front national à juger ce rythme trop élevé, suivis de près par les électeurs déclarés du Républicain (LR) François Fillon, à 75%. Plus surprenant, ils sont tout de même 51% parmi les électeurs de La France insoumise (LFI) à partager l'opinion selon laquelle le rythme auquel s'effectue l'immigration est trop effréné. 

Enfin, l'électorat d'Emmanuel Macron semble partagé avec 47% des sondés jugeant, en décembre donc, ce rythme trop élevé. Le président de la République devrait-il rendre sa politique migratoire plus lisible pour son propre camp ?

Lire aussi : Vers un morcellement de LREM ? Un député souhaiterait un nouveau groupe penchant vers la gauche

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.