Éric Zemmour: “Nous payons avec nos impôts pour accueillir des gens dont nous ne voulons pas”

Zemmour

Le cap des 100.000 demandeurs d’asile a été franchi en 2017. Pourtant les associations d’aide aux demandeurs d’asile ont rompu les discussions avec un gouvernement qui, selon elles, n’a jamais été aussi répressif.

Éric Zemmour rappelle que nous payons avec nos impôts pour accueillir des gens dont nous ne voulons pas :

 

 

C’est comme au théâtre. Des portes qui claquent, des bouderies, des éclats de voix, de grandes tirades, des cadavres dans le placard, des accords secrets. Des réconciliations au dernier acte. La politique de l’immigration, en général, et du droit d’asile, en particulier, est un grand théâtre où chacun joue son rôle.

Les associations et les grandes consciences ont le beau rôle : celui du gentil, du généreux, de l’humaniste, des bras ouverts. D’autant plus ouverts que c’est l’État qui paye, subventionne et rémunère leurs services (…). L’État, c’est-à-dire vous et moi, c’est-à-dire nos impôts. Nous payons avec nos impôts pour accueillir des gens dont nous ne voulons pas.

Source

17 commentaires

  1. Posté par chegwidden le

    Zemmour est brillantissime, comme toujours ! mais la religion du politiquement correct lobotomise les cerveaux de nos concitoyens…Il faut dire aussi que la plupart des Français travaillent beaucoup pour tenter de maintenir leur niveau de vie…et sont souvent trop fatigués pour vraiment penser…

  2. Posté par Francois le

    Y a pas que nos impôts et que faites vous des prélèvements sur vos mutuelles santé ? CMU etc. Vérifier vos attestations.
    Pour rappel la mondialisation commande et arme les terroristes ( Amérique CIA en tête) fait pression sur le monde politique. Alors une bonne foi pour toute enregistrez dans vos têtes que tout ce bordel fait la richesse et la joie de tous les gouvernements politiques de l’Europe. Ils nous ont pris pour des idiots et profitent de la faiblesse des peuples. Et avec Jupiter, il déclenchera une guerre civile en France. La marmite va exploser avec 2022 !

  3. Posté par bigjames le

    Les français qui râlent et qui ont voté Macron n’ont qu’à la fermer.

  4. Posté par Socrate@LasVegas le

    @Claire « Il y aurait pourtant un moyen bien simple d’arrêter l’invasion: couper toutes les allocs! » Oui mais pour ça fallait voter LE PEN! Le problème des français est qu’il ont une aversion atavique pour le front national…Ils menacent de voter pour mais au dernier moment ils votent TOUJOURS pour l’autre!
    C’est pourtant pas compliquer à comprendre: lorsqu’on veut aller au centre mais qu’on est parti trop à gauche, il faut à un moment prendre à droite!
    Un autre problème de la France: l’élection présidentielle ne donne le choix qu’entre 2 candidats alors que si ils étaient 3 au second tour, cela créerait une toute autre dynamique et permettrait un choix plus réfléchi, moins épidermique…
    Le problème est que la France n’existera presque plus que virtuellement à la fin du mandat de votre président actuel…

  5. Posté par Jlv le

    Le changement commence dans les bureaux de vote à partir des municipales jusqu’en haut de la pyramide ne vous trompez plus, sinon pas besoin de se plaindre.

  6. Posté par Vieilhescazes Jean Luc le

    Continuez à bien voter, quand vous en aurez marre vous changerez et vous insisterez auprès de votre entourage pour faire comme vous. Le changement s’est comme ça qu’il commence et surtout à partir des mairies et jusqu’en haut de la pyramide ……

  7. Posté par Caro le

    La protection de tous ces migrants est en plus une très grande injustice envers les petits moyens bien de chez nous, comme moi, qui après avoir travaillé et payé des impôts pendant toute une vie perçoit moins de 800€/mois de retraite et n’a jamais droit à aucune aide ! C’est très injuste tout cela …

  8. Posté par Claire le

    Il y aurait pourtant un moyen bien simple d’arrêter l’invasion: couper toutes les allocs! Le flot se tarirait de lui-même puisque l’écrasante majorité des clandestins ne viennent que pour cela.
    Mais ce n’est pas avec les gouvernants d’Europe de l’ouest, Macron en tête, qu’on risque de voir ce genre de mesures appliqué.
    Alors payons, braves gens, et élisons toujours les mêmes, qui nous conduisent à notre perte.

  9. Posté par Dulcinée le

    @ Yves le 10 janvier 2018 à 11h55
    Vous êtes du tout cuit pour vos nouveaux amis !
    réveillez vous mon brave, les gens dont vous parlez ne viennent pas de zones en guerre… Et ils ne veulent pas travailler, seulement toucher les aides…
    Sécurité, blablabla et tra et ri dera !
    Vous avez le cerveau malade mon bon.
    Non aux illégaux car c’est illégal.

  10. Posté par Yves le

    En tant que pays « civilisé », il est normal de protéger pour une période limitée des gens en danger (beaucoup de nos grands parents ont été dans la même situation dans les années 40).
    En revanche , il est indispensable de fixer un quota de réfugiés (réels) que chaque pays peut accepter correctement et dignement.
    Par ailleurs, les illégaux qui ne demandent aucun asile (par exemple parcequ’ils veulent seulement rejoindre l’angleterre) doivent être expulsés sans retard .

  11. Posté par bigjames le

    Comme d’habitude Zemmour touche au but.
    La Suisse fait partie, malheureusement, de ces pays qui font semblant d’être souverain!
    Avec les pleutres qui nous gouvernent, c’est open bar pour toute la racaille africaine.

  12. Posté par S. Dumont le

    Toujours aussi brillant Eric Zemmour!!
    Ces personnes que nous ne voulons pas, s’imposent, fracassent notre culture, nos assurances sociales et notre sécurité, soutenus par une gauche qui en a fait son business!!!
    Cerise sur le gâteau, l’UE et l’ONU fixent une grande partie des arrivées et si nous râlons nous sommes traités de racistes avec tout un arsenal de lois et d’associations antiracistes, aux frais des contribuables, bien évidemment, et nous imposent un vivre-ensemble inversé!!
    Les nouveaux arrivants ont bien compris que cette hyper-protection leur laissait le champ libre pour tout nous imposer!!

  13. Posté par pepiou le

    Eh oui c’est ainsi, on nous oblige à financer la corde qui servira à nous pendre. Quelle bande de salop!

  14. Posté par Socrate@LasVegas le

    Il faut maintenant stopper les « marchands de sable »!!! Et fuir tout rapprochement avec l’ue, quelles que soit les iniques menaces que ces derniers feront planer sur une reprise en main de notre souveraineté!
    NO BILLAG
    NO SCHENGEN
    NO CEDH

  15. Posté par Antoine le

    Je cite :  »Nous payons avec nos impôts pour accueillir des gens dont nous ne voulons pas. »
    De plus ces  »chances » nous détestent, ils nous traitent de mécréants.
    Merci à nos gouvernements européens irresponsables de nous imposer cette racaille qui vide nos caisses sociales !

  16. Posté par Bussy le

    Et oui, on nous fait payer par nos impôts notre envahissement par des gens qui vivront sur notre dos, n’arrêteront pas d’avoir des exigences, nous feront reculer au moyen-âge, liquideront les avancées en matière d’égalité, nous haïssent et à l’occasion tueront quelques-uns de nos enfants !
    Et tout ça avec la bénédiction de l’industrie de l’asile qui développe son commerce en se foutant de l’avenir, après moi le déluge, et de nos politiciens et politiciennes, tous des traîtres aux peuples européens !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.