La Ligue du Nord italienne s’engage à quitter l’euro, à tripler les expulsions et à sécuriser la frontière

matteo-salvini_5457544

Matteo Salvini, qui dirige la Ligue du Nord nationaliste-populiste italienne, s’est engagé à quitter la zone de monnaie unique de l’Union européenne s’il gagne fort lors des élections de cette année.

Suite

15 commentaires

  1. Posté par Sonnic le

    Tout à fait d’accord

  2. Posté par Chevalier Jean luc le

    Si seulement l Italie pouvait sortir de l’ Euro grâce aux élections . Pouvoir retrouvez nos frontières nos cultures et surtout Foutre dehors ces envahisseurs. Allez les Italiens, faites nous la pige !

  3. Posté par maury le

    Ça se met en place lentement mais ça se met en place!les peuples en ont plus que marre de ce qu’on leur fait subir!A t-on jamais vu une pareille situation,???où les citoyens de pays soi disant libres doivent se plier aux dictats d’une entité de non élus (l’ue) jusqu’à se faire assassiner par des envahisseurs n’ayant aucuns droits légaux d’occuper le terrain et pire que ça étant plus que subventionnés par des systèmes n’accordant pas les mêmes droits aux autochtones mais au contraire donnant la priorité sur TOUT à des gens ne voulant en aucune manière s’intégrer

  4. Posté par Alberto Da Giussano le

    @ Vautrin,
    « Mais quelles chances a la Lega de gagner les élections ? »
    Presto les élections de la dernière chance pour l’Italie !
    Ce sera pour le 4 mars 2018.
    Mais avec le false flag sorosien du Cinque Stelle, qui promet tout et son contraire mais agit au parlement exactement comme un mouvement gauchiste à la sauce Söros, un sud trop souvent sous contrôle politique mafieux, un Berlusconi qui joue contre ses alliés de la Lega Nord et de Fratelli d’Italia, un clergé complètement bergoglien et immigrationniste, un contrôle totale des médias par les  »élites bancaires » et des mouvements nationalistes comme Forza Nuova ou CasaPound complètement diabolisés parce que forcément fascistes et ne récoltant de ce fait que des scores entre 1 et 3 % en moyenne ; Il ne me reste plus qu’à espérer en un miracle … à l’italienne.

    Malgré tout ce type de miracle reste très possible en Italie !

    PS : Pour le moment les pseudos sondages annonces un petit 1/3 pour une gauche sortante -PD- de Gentilloni / Renzi en plein reflux ; un 1/3 pour le false flag ‘’populiste’’ Cinque Stelle et 1/3 pour l’union (branlante du fait de la duplicité de Berlusconi) Forza Italia (Berlusconi) / Fratelli d’Italia (de la bouillante Giorgia Melloni) / Lega (de l’excellentissime Salvini) qui s’est séparé de son identifiant ‘’Nord’’ et présentera des candidats partout en Italie … un véritable saut dans l’inconnu pour l’ex Lega Nord motivé par l’urgence historique d’enfin faire bouger les lignes ailleurs qu’en Italie du nord.
    Reste encore pas mal de mouvements très à gauche et autres qui pourront éventuellement passer la barre des 5%, et comme dit les mouvements véritablement nationalistes italiens CasaPound et Forza Nuova qui s’ils sont capables d’actions de terrain remarquables (aide aux familles italiennes dans la détresse, manifestations locales d’une tenue, d’un ordre et d’une qualité esthétique admirable et quasi artistique, … et bien d’autres actions encore) pourront difficilement être représentés puisque forcément néo-Fascistes et de ce fait complètement diabolisés.

  5. Posté par marcel le

    Souhaitons que ce soit le signal du réveil de l’Europe. Avec le concours des pays de l’est.

  6. Posté par Couturier Monique le

    Non, ce n’est pas trop tard ! Avec Poutine qui contrôle et verrouille fermement l’est, les V4 qui ont fermé leurs frontières. Puisse les italiens voter moins connement que les français.

  7. Posté par Sitting bull le

    je suis pour si cela pouvait être vrai , j ai vu une vidéo ou l on voit des italiens faire les poubelles pour se nourrir , pendant ce temps là les arabes vident les caisses sociales italiennes en pondant des gosses et des gosses touchant des allocations monumentales sur le dos des italiens

  8. Posté par Damien Francois le

    V4 + Autriche + Bulgarie + Roumanie, Finex, Italex (+-), le Danemark qui ferme ses frontières, la Norvège qui prend des mesures sérieuses… Enfin, il se passe quelque chose. Même si c’est déjà trop tard et que la nakba de l’Europe est en marche (hein, Franc-Macron) depuis belle lurette…

  9. Posté par Raymond le

    Il faut quitter ce machin Europe c’est un puits sans fond gouverné par des non élus à la botte des lobbyistes surtout complices de l invasion

  10. Posté par Maximus le

    Super !!! l’Italie va rejoindre peu à peu la même politique que
    la Hongrie , la Pologne et la Tchéquie
    les peuples doivent se libérer de l’emprise des fous qui la dirigent et renvoyer tout ces pseudo migrant qui fuient leur problème plutôt que de les solutionner chez eux
    si une volonté collective se met en place , il y a encore de l’espoir de sortir non pas vaincu mais vainqueur , les gens sont de plus en plus écoeuré de cette folie

  11. Posté par Bussy le

    Si même l’Italie se réveille, la Kaiserin va commencer à paniquer… trop beau !

  12. Posté par bigjames le

    Les aides de l’Europe sont de la poudre aux yeux.
    On quittant ce navire en déroute, les Italiens seraient gagnants sur tous les tableaux.
    Le racket que pratique l’UE sur ses membres est la source première de leurs endettements.

  13. Posté par Antoine le

    Il est souhaitable que l’Italie et son nouveau gouvernement, lorsqu’il sera élu, tienne ses promesses .. ce qui est une autre affaire !
    Il faut des ACTES ! Tous les illégaux et les déboutés, remigration !
    Tous les bateaux en eaux internationales avec des migrants/immigrés retour en Libye ou le port de départ ! Il existe une excellente Marine italienne !
    Pour l’€uro, cela sera un peu plus difficile, vu les aides de Bruxelles …

  14. Posté par Vautrin le

    Voilà un programme vigoureux. Notamment contre l’invasion. Mais quelles chances a la Lega de gagner les élections ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.