Le Danemark ne veut plus d’immigrés et vote une loi en ce sens

post_thumb_default

 

Le Danemark estime avoir fait sa part en matière d’accueil de « réfugiés » et de « migrants ». En 2017, environ 2 800 migrants avaient demandé l’asile au Danemark.

Le journal «taz» rapporte que le gouvernement danois a décidé de mettre fin à ses engagements conclus depuis 1978,dans le cadre du programme de l’ONU en matière de réinstallation de migrants.

Le parlement danois a adopté une loi mettant fin à l’accueil des immigrés. Selon le journal « taz », seuls les partis d’opposition de gauche ont voté contre cette mesure.

 

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

12 commentaires

  1. Posté par Carole Dionne le

    Mme merkel, dit le computer, ne sera pas contente

  2. Posté par gorel denise le

    chez nous il y a de moins en moins de travail , car beaucoup d’entreprises ferment , donc fabriquent des chômeurs , cela est dû au coût de la main d’oeuvre moins chère dans les autres pays , surtout les pays non européens et la france est la reine des taxes et de la vie chère c’est un cercle vicieux , en plus bientôt laissera notre photo a l’usine ou au bureau et ça suffira pour recevoir la paie !!! revenons aux migrants qui a mon avis profitent des largesses de notre gouvernement , je ne pense pas que une telle quantité arrive pour travailler , ils sont jeunes bien grassouillets et il n’y a pas la guerre partout !!!! chez nous en temps de guerre les hommes étaient enrôlés pour défendre notre patrie même les pères de famille étaient au combat ils ne se sauvaient pas dans un autre pays !!!!!!!!! les migrants pour moi c’est une invasion voulue ………a nos frais et pendant ce temps c’est a nous qu’on serre la ceinture , triste

  3. Posté par conrad.hausmann le

    On attend les propositions du Conseil féderal pour suivre ces quelques exemples qui tentent enfin de limiter ce flux destructeur de nos nations?

  4. Posté par pierre frankenhauser le

    Hongrie, Pologne, Tchéquie, et à présent Danemark. C’est bien, le club s’agrandit et l’UERSS ne pourra bientôt plus faire de chantage sur les pays qui refusent de se faire islamiser et charia-iser, lorsque ce club deviendra suffisamment grand. Quant à nos traîtres de gauchiasses fédéraux, je ne me fais pas trop d’illusions.

  5. Posté par Sitting bull le

    Enfin une bonne nouvelle , il était temps , 2018 commence bien

  6. Posté par Myrisa Jones le

    @ Antoine
    Oui, je le souhaite ce « brin d’intelligence »!
    Car à défaut de pouvoir la voir partir du jour au lendemain, comme Burkhalter a eu la bonne idée de le faire, pour l’instant elle est encore au CF et servira les dogmes « europâtres » et « droitdelhommiste » au détriment de la population suisse.
    Si vous savez comment la faire démissionner, ne vous gênez pas pour moi, je ne vote plus pour ces gens là depuis fort longtemps. En attendant, j’espère. C’est ce qu’il reste!

  7. Posté par aldo le

    Les migrants ne viennent pas chercher une vie meilleure, ce sont des majorités de familles crapulo-mafieuses dont leurs gouvernements rêvaient de se débarrasser et qui leur ont offert le rêve européen comme seule alternative à exécutions de masse. Pour cette €urope aux mains des mafias bolchéviques c’est une aubaine d’avoir des criminels qui les aideront à continuer les pillages qu’ils avaient terminé à l’Est, au moment où elles ont organisé la grosse farce de la chute du mur de Berlin pour pouvoir enfin dépasser leurs pillages.

    Ces bolchéviques avaient dans les mains des renseignements sur toutes les grosses fortunes européennes et ont carrément envoyé leurs fils et leurs filles au tapin pour épouser les enfants de ces futurs détenteurs de capitaux. Ce sont là exactement les mêmes réflexes prônés par l’U€RSS et le parlement de Bruxelles avec l’Erasmus. Mélanger les familles des différents pays pour par la procréation implanter des multinationaux comme future élite gouvernantes internationale.

    Ce qui explique très clairement la priorité donnée aux criminels en toutes circonstances, la bienveillances des tribunaux, les partis-pris pour soutenir leurs racismes, le tout par nos gouvernants inféodés à ces satanistes mondialistes. Même Poutine est une victime de ces gens comme ces oligarques se sont précipités à l’Ouest pour dépenser les trésors volé à l’Est. Et la Russie débarrassée de ces racailles a encore bien du travail pour lutter contre les réflexes séculaires de la corruptions.

  8. Posté par pepiou le

    Qu’ils les gardent ou qu’ils les renvoient chez eux. Nous en Suisse, nous ne voulons pas de leurs « inassimilables » ; déjà que les « assimilables » ne le sont qu’en théorie.

  9. Posté par Antoine le

    @ Myrisa Jones : Je vous cite :  »Sommaruga and Co auront enfin un brin d’intelligence pour résister aux pays de l’UE »
    Ce sont TOUS des traitres des vendus ! Tout le Conseil Fédéral est gangréné !
    Ce n’est pas Mme Sommaruga (DFJP – PS) qui va d’elle-même prendre l’initiative pour la remigration des faux réfugiées et de toute cette racaille qui sont là juste pour les allocs !
    Ce n’est PAS M. Berset (PS) qui va défendre NOS intérêts face à l’UE !
    Voyons la réalité en face, nous sommes dirigés par 7 nains … n’attendons rien de bon de leur part !
    Mme Sommaruga fait partie du NOMES (Nouveau Mouvement Européen Suisse) et en plus elle n’a pas prêté serment sur la Constitution suisse lors de sa nomination !
    Elle ne respecte pas la volonté du peuple souverain suisse. A limoger de suite !
    Cela devient urgent ! Il y a des limites qui ont été dépassées depuis des dizaines d’années !
    Notre Pays méritait mieux que cela.
    Comme on dit : On mérite le gouvernement que l’on a … à réfléchir lors des prochaines élections !

  10. Posté par Léo C le

    @ Genlot
    Tout à fait. Nunavut, Sibérie (ses jolis camps de rééducation), etc…. Loin.

  11. Posté par Myrisa Jones le

    Les trois quart des « réfugiés » sont des migrant économiques qui ont sauté sur l’occasion des frontières « ouvertes » pour venir chercher une vie meilleure en Europe.
    La plupart ne savent pas qu’ici les gens travaillent du matin jusqu’au soir pour pouvoir vivre décemment, car les passeurs ont intérêt à leur faire croire qu’ils obtiendront dès leur arrivée, un travail, de l’argent, une maison et… des femmes à profusion puisqu’il s’agit majoritairement d’hommes.
    Leur amertume, leur jalousie, leur revendication et leur violence sont à la hauteur de leur désillusion. Et il y a encore ici des personnes qui semblent surprises par cette réalité très concrète.
    Cela ne fonctionne pas et ne fonctionnera pas à l’avenir pour la grande majorité de ces migrants économiques. Leur culture musulmane évidemment ne fait rien pour arranger la situation, même si pour zélites dirigeantes, c’est un fait qu’il leur difficile de reconnaître publiquement.
    L’Allemagne, la Suède et maintenant le Danemark, souhaitent se débarrasser, de « leur » surplus de migrants non intégrables vers les autres pays, dont la Suisse, connue pour la qualité des infrastructures d’accueil, la richesse dont elle dispose et la faiblesse des autorités politiques du pays.
    Et que dire de la France qui cherche par tous les moyens à nous faire « payer » d’une manière ou d’une autre notre insolante santé économique, qui évidemment pour eux n’est due qu’à la corruption de nos banques et non pas à la discipline d’une population laborieuse.

    Il ne reste plus qu’à souhaiter que Sommaruga and Co auront enfin un brin d’intelligence pour résister aux pays de l’UE et refuser d’en prendre toujours plus au nom d’une pseudo solidarité-amitié qui n’existe pas. Oui, espérons…

  12. Posté par Genlot le

    Je trouve que c’est une mesure de bons sens.
    Comment peut-on accueillir des gens à qui on ne propose qu’une assistance sans perspectives d’avenir et qu’on demande aux accueillants des efforts constants nuisibles à leur qualité de vie ?
    De plus, en France, les étrangers bénéficient d’une assistance médicale et hospitalière gratuite (AME) alors qu’on réduit les prestations sociales aux autochtones.
    Il y a , dans le monde, des régions quasiment inhabitées. Pourquoi, ces gens qui fuient leurs pays, ne chercheraient-ils pas à se reconstruire une vie à l’image des pionniers d’antan ? Plutôt que de s’agglutiner dans des pays déjà très peuplés, dont les habitants perçoivent mal cet afflux notamment d’hommes jeunes munis de smartphone et en aucun point affectés physiquement d’après ce que l’on voit dans les reportages, à qui ils ne peuvent pas proposer grand chose.
    Cela provoque des conflits et ne peut servir qu’au grand capital pour maintenir les salaires à la baisse.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.