Médias. La Pologne et la Hongrie résistent en patriotes à l’UE. La RTS appelle ONG et gauchistes à crier à « l’extrême droite », bis repetita

GauchismeMaladieSénileBON

La RSR semble se réjouir d'une éventuelle condamnation de la Pologne par l'UE ( ndlr :cela ne sera pas possible car il faut l'unanimité) et convoque une nouvelle fois Florian Irmenger, un militant d'extrême gauche d'une ONG  au titre ronflant, Human Rights House Foundation, et donneur de leçons véhément au point de relever de la désinformation pure et simple à propos de ces résistants à l'UE que sont la Pologne et de la Hongrie. On remarquera que ces moralisateurs d'extrême gauche n'ont pas eu la chance de vivre sous le communisme afin d'en apprécier les innombrables bienfaits alors que ceux qu'il critique aujourd'hui, qui l'ont connu et n'en veulent vraiment plus, sont de manière pavlovienne qualifiés d'extrême droite. Que ces égarés et allumés idéologiques sévissent est quasiment inévitable mais que le Service public médiatique suisse les convoque rituellement en dit encore plus long sur ce Service médiatique aux publics préférés. Car il s'agit bien d' une insulte au peuple polonais et à ses autorités démocratiques, bien plus démocratiques que ces agités du bocal qui se basent le plus souvent uniquement sur les dires de leurs petits copains idéologiques des pays et gouvernements qu'ils diffament, copains en plus souvent soutenus financièrement par le criminel G. Soros qui cherche à déstabiliser ces pays parce qu'ils n'entrent pas dans sa vision politique mondialiste,etc.

Qui créera bientôt  un #balancetongauchiste?

Lien vers cette diatribe de ce matin de ce Florian Irmenger, de retour sur la RTS, 20.12.2017 au Journal du matin, ici.

 

Extrait  d'un autre de nos articles qui relevait déjà la prise de position de ce militant d'extrême gauche appelé par la RTS à venir désinformer sur la Pologne et la Hongrie , du 4.9.2017.

Titre de l'article  : "La RTS a déjà élu Maudet et condamne les récalcitrants polonais et hongrois, Relockage de la RSR, tout est pire qu'avant, Cenator; le lien vers l'article complet, ici :

 Ci-dessous l'extrait en question et qui avait fait l'objet d'une protestation de l'Ambassade de Pologne en Suisse mais dont la RTS n'a jamais fait mention.

"Puis Forum passe à son quart d’heure habituel de haine de la droite avec comme invité le responsable du bureau genevois de la Human Rights House Foundation.

https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/la-commission-europeenne-pourrait-suspendre-le-droit-de-vote-de-la-pologne?id=8867998

Thème : La Pologne et son gouvernement d’extrême droite, le gouvernement d’Orban d’extrême droite, tous anti-démocratiques, totalitaires, à mettre sous la tutelle de l’UE de gré ou de force.

Florian Irminger : Il faut suspendre le droit de vote de la Pologne et de la Hongrie à la Commission Européenne et confisquer leur système judiciaire pour le mettre sous tutelle de l’UE. Pour l’activiste de Human Rights, c’est l’avenir de l’UE et des Droits de l’Homme qui sont en jeu. Les experts indépendants (sic !) de l’ONU, de la Commission de Bruxelles et du Conseil européen considèrent que dans ces pays les droits fondamentaux et l’Etat de droit ne sont plus respectés. Il y a des procédures d’infraction à leur encontre, c’est l’article 7. La Pologne attaque les droits des minorités parlementaires (sexuelles, ethniques, religieuses). La magistrature a trop de pouvoir, comme aux USA. Ils réécrivent l’histoire. Il y a de l’instigation à la haine, et « l’humanrightiste » donne un exemple à la noix avec la visite de William et Kate de Windsor.

Florian Irminger continue son réquisitoire contre la Pologne, dénonçant la transformation des médias publics en médias d’Etat qui servent le gouvernement.

Cenator : C’est totalement faux, comme le reste. Les médias romands accusent Orban des mêmes maux, depuis que les médias hongrois ne sont plus totalement aux mains des gauchistes. Actuellement, en Hongrie, il y a plus de journaux de gauche que de droite, plus de chaînes de TV de gauche que de droite. Et tout ce qui est trash, mensonger, se trouve dans les médias de gauche. Les gens peuvent choisir et comparer leurs sources d’information, ce qui n’est absolument pas le cas en Suisse romande.

En matière de réécriture de l’histoire, l’UE n’a pas de leçons à donner : voir le cas de Michael Stürzenberger, condamné pour avoir publié des photos du grand mufti avec des nazis (sources :12).

Mais l’UE a également de gros soucis avec la Slovaquie, la Bulgarie et la Croatie… Les nouveaux membres s’en prennent à des valeurs fondamentales.

La Hongrie, en mesure de représailles, a adopté une loi sur le financement des associations étrangères. (En réalité, il s’agit d’une loi qui règle la transparence du financement des ONG.)

Conclusion des doléances de Florian Irminger : La Suisse serait aussi concernée, car elle participe au financement de l’élargissement de l’UE et les sociétés civiles sont financées avec cet argent (sic !). La Hongrie veut avoir le contrôle sur ces financements, elle veut décider qui finance ! Elle ne veut plus de ce qu’elle appelle les pouvoirs étrangers. (Le vrai chagrin de Florian Irminger, c’est qu’avec le contrôle des ONG, les révolutions de couleur pour renverser les gouvernements ne sont plus aussi faciles.) Et Florian Irminger ajoute : la loi a passé pour que le contrôle passe par le pouvoir. Il s’agit d’une violation du droit d’association, un des fondements des Droits de l’Homme. Sans parler des problèmes de la Hongrie avec les migrants et de la construction de son « mur ». Orban a besoin de l’UE, contrairement à la Pologne, c’est pourquoi le dialogue est encore possible, contrairement à la Pologne. Orban demande en effet le remboursement du financement de son « mur ».

Résumé et commentaires : Cenator, 3 septembre 2017

 

8 commentaires

  1. Posté par lafronde le

    L’UE a constitué un « droit d’invasion » avec sa Convention CEDH, qu’elle a augmenté d’un « droit d’assistanat avec sa Charte des droits fondamentaux. Ce que le Pr JL Harouel a justement dénoncé dans son livre-choc « les droits de l’Homme contre le Peuple ». Et en effet nos dirigeants politiques et judiciaires européens ont produit un système de Droit supranational qui diverge des Droits nationaux traditionnels sur des principes majeurs. 1 Non réciprocité : expatriés hors UE vs immigrants extra UE. 2 Asymétrie : accès au droit d’asile en groupe, jugement d’expulsion individuel. 3 Droits-créances : Charte des droits fondamentaux de l’UE – droits sociaux, assistanat, logement, soins, instruction. 4 Indifférenciation obligatoire : principe de non-discrimination, obligation étatique étendue en Franc à la Société civile. 5 Imprécision inévitable du Droit européen, transcription liberticide en France. 6 Suzeraineté de l’UE sur les peuples de l’UE. L’UE est une construction liberticide, mûe par une idéologie de l’individu et de son peuple remplaçables : l’individu par l’Etat, le natif par l’immigré, le salarié par la cohorte des demandeurs d’emploi, l’homme par le femme, et réciproquement. L’idéologie humanitariste de l’UE est un nihilisme identitaire, c’est un extrêmisme contraire exact de la passion nationaliste nazie, allant jusqu’au suprémacisme racial. Ce nihilisme identitaire demeure une pathologie politique en ce qui permet et facilite l’invasion du Continent par une immigration de créanciers. Au vu de l’immigration la plus disponible qui est celle des pays les plus arriérés au plan culturel, l’UE fait craindre l’islamisation prochaine. Les quartiers en insurrection face à l’ordre public national démontrent le caractère hostile de cette invasion souhaitée par l’UE, l’ONU, l’OCI, le Pape et l’Open Society !

  2. Posté par Jean-Francois Morf le

    Les nazis étaient de gauche (national socialistes) et en aucun cas d’extrême droite.
    Les gauchistes menteurs veulent nous faire croire que les nazis étaient d’extrême droite, parce qu’ils ont honte d’être en réalité du côté des assassins nazislamistes.
    Nazis gauchistes: 40 millions de judéo-chrétiens tués et volés.
    islam gauchiste: 669 million de non musulmans tués et volés.

  3. Posté par Polo le

    @Aude : « Ils ont imposé aux peuples l’invasion africaine. Ce sont des nazis, des Hitler en puissance. »
    Lol Oui, car il est bien connu que les nazis ont imposé aux peuples germaniques une invasion africaine. Ou jusqu’où le lavage de cerveau peut faire des ravages…
    L’UE est à comparer à l’URSS-bolchévique, qui poussait au mélange des peuples de l’empire soviétique, les 2 régimes étant détestés par les peuples. Visionner la vidéo de Boukovski…

  4. Posté par Claire le

    Vive la Pologne, la Hongrie et plus généralement le V4, qui sont les seuls pays européens à l’être encore vraiment. J’ai visité la Pologne en octobre dernier et j’y ai retrouvé la France chérie de mon enfance. Puissent ces magnifiques pays de résistance à toutes les oppressions qu’ils ont subies continuer à rester forts et à résister à l’hydre délétère de l’UE qui a détruit tous les pays d’Europe occidentale.

  5. Posté par Bussy le

    No Billag !

  6. Posté par Aude le

    Ah vraiment, parce que les baillis de l’UE sont démocratiques ?
    Non pas du tout, ils se foutent royalement des Peuples. Ils s’auto-élisent tout d’abord. Dans ces Commissaires, aucun n’a été élu par les peuples européens, aucun.
    Ils imposent tout et distribuent des sanctions comme un distributeur de coca cola.
    Ils ont imposé aux peuples l’invasion africaine. Ce sont des nazis, des Hitler en puissance.
    C’est une dictature.
    Alors la journaleuse surtout, ne donnez aucune leçon de démocratie de la part de dictateurs. Ne prenez pas les Suisses pour des idiots.
    Et bravo, pour le choix de cet imbécile qui travaille à fond pour Soros, cet énorme ordure qui veut gouverner la planète entière qui a provoqué des guerres, ruiné des nations. Qui a des millions de morts sur la conscience. Qui a vendu aux nazis sont propre peuple juif pour leur voler leurs biens.
    Comment osez-vous, mais comment osez-vous inviter un de ses valets et prétendre parler de démocratie ?
    C’est un AFFRONT à notre démocratie directe et ce n’est pas le premier. Vous n’avez aucun droit de leurrer ainsi le public suisse.Aucun m’entendez-vous? Aucun.
    C’est absolument monstrueux. Menteurs que vous êtes. Menteurs et roublards.
    La Hongrie, la Pologne ont totalement raison. Et c’est leur droit. Eux, contrairement aux baillis de l’UE ont des dirigeants qui sont élus par le Peuple. Qui font des référendums et se soumettent à la volonté populaire.
    Dans votre boîte de merde vous ne savez même plus ce que signifie le mot DÉMOCRATIE.
    Et vous avez l’infame culot de juger les autres nations.
    Taisez-vous, vous faites honte aux Helvetes.

  7. Posté par JeanDa le

    AUUUUU SECOUUUUUUUURRRRRS !
    NOOOOOO BILAAAAAAAAG !!!!!!!

  8. Posté par Hexgradior le

    Au nom de quel droit ce gauchiasse et sa clique de camarades s’immiscent- ils dans les affaires intérieures des nations polonaise et hongroise?
    Ah oui c’est vrai pardon, c’est au nom de la démocrassouillerie et des doigts de l’homme dans le fion…
    NO BILLAG !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.