Grèce : le président turc remet en question la légitimité des frontières grecques ! Aucune réaction de l’UE !

G20 leaders summit in Hamburg

Athènes s’est dite «préoccupée» mercredi soir par des propos du président turc suggérant une révision du Traité de Lausanne sur les frontières de la Turquie, à la veille de la première visite en Grèce d’un chef d’Etat turc depuis 65 ans […]

Tout en prenant un ton conciliant, il a appelé à des «améliorations» concernant la mesure des espaces aériens et des eaux territoriales en mer Égée. Pour lui, le dit Traité devrait être «révisé», ce qui serait «mutuellement bénéfique».

L’opinion de civilwarineurope

Plutôt que de faire la leçon à Donald Trump sur Jérusalem, l’Union européenne ferait mieux de rappeler à l’islamiste d’Ankara que tout chantage envers un pays membre sera durement sanctionné et que toute agression contre la Grèce équivaudrait à une déclaration de guerre.

Extraits de : Le Figaro via civilwarineurope

8 commentaires

  1. Posté par oxygène le

    Tout ce qui pourra aller dans le sens de la déstabilisation des nations aura la faveur de l’UE, et plus encore si c’est pour une cause politico-religieuse totalitaire.

  2. Posté par guy dupont le

    Qu’il commence par reconnaître le génocide arménien, après, il ouvrira sa g…..

  3. Posté par Panache l'Écureuil le

    Pour tous ceux qui s’intéressent à la Grèce, Chypre, la diaspora grecque, bref pour les hellénophiles de tout poil:
    Librairie hellénique DESMOS
    14, rue Vandamme
    75014 Paris
    tél: 33 (0) 1 43 20 84 04
    fax: 33 (0)1 43 235 53 80
    http://www.desmos-grece.com/
    courriel: desmos.librairie@wanadoo.fr
    « DESMOS le lien » est une revue francophone de nouvelles littéraires et culturelles de Grèce et sur la Grèce dans le pays et en Europe. Elle est publiée par la
    Librairie hellénique-Éditions Desmos.

    Dans le n°16 (2004) de la revue Desmos, il y a un article très étoffé de l’historien et romancier Olivier DELORME intitulé: LA FRANCE ET LA GRÈCE face à la question chypriote jusqu’en 1963 à travers les archives diplomatiques françaises.

  4. Posté par Dupond le

    Et sa frontiere avec l’Arménie ?

  5. Posté par Sitting bull le

    Erdogan est un fameux Hitler qui hait les européens , tous ces propos le démontre sans arrêt , ce tyran et dictateur musulmans et arabe rêve de détruire l Europe comme tous les arabes , rappelons que la Turquie est arabe pro palestinienne ennemie de l occident depuis les temps immémoriaux , vu les guerres que les Européens ont eu avec la Turquie nazifié

  6. Posté par Etienne le

    Excellente remarque de l’Ecureuil.
    En plus. Dans le nord de Chypre, les autochtones ont été chassés et spoliés, les églises ont été profanées soit confisquées soit vandalisées soit détruites ; les cimetières profanés eux aussi.
    On peut voir là que ce qui anime ce type (et une belle proportion de ses compatriotes), c’est la haine des autres.

  7. Posté par Panache l'Écureuil le

    Et n’oublions pas que le nord de Chypre est occupé par la Turquie, ce qui est en contradiction flagrante avec les lois de l’UE ! Les desseins géopolitiques de la Turquie islamo-expansionniste ne datent pas d’hier.

  8. Posté par Vautrin le

    Mais c’est comme ça : tout despote musulman remet sans cesse en question les frontières. Et il est pratiquement normal que les interlopes de l’UE ne bougent pas plus que pièces de bois : ce sont des énergumènes acquis à la domination islamique sur l’Europe. Une Union digne de ce nom aurait illico donné une bourrade sur le museau du tyran d’Ankara.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.