Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une « attaque coordonnée », selon un responsable

IMG-20171016-WA0025-480x400

[…] En 24 heures, au moins 44 bateaux avec environ cinq cents immigrés illégaux sont arrivés hier [18 novembre] sur les côtes de la région de Murcie, de jeunes hommes arabes dans leur immense majorité. Ils venaient d’Algérie, une donnée très particulière qu’il faut prendre en compte. Car c’est sans doute le pays d’origine qui suscite le plus de craintes à moyen terme chez ceux qui observent la situation de la sécurité en Méditerranée et aux frontières de l’Europe. L’Algérie a quadruplé sa population en un demi-siècle et c’est, avec plus de 40 millions d’habitants, le pays le plus peuplé et le plus jeune du Maghreb.

Le début d’une pression migratoire algérienne, tolérée ou non réprimée par les autorités du pays, est l’un des plus grands cauchemars des responsables de la sécurité des frontières méridionales de l’Europe. La côte méditerranéenne espagnole pourrait se transformer rapidement en un scénario dantesque, tel qu’on l’a connu dans les villes portuaires italiennes l’an passé. Les écrans de surveillance de la côte à Carthagène ont commencé vendredi à détecter soudain des mouvements de ce qui a bientôt ressemblé à une invasion, manifestement organisée et synchronisée, de petites embarcations. Des bateaux du service de sauvetage en mer sont sortis pour les intercepter et tous les immigrants illégaux ont été amenés sur le sol espagnol. Le seul qui semblait hier avoir réellement conscience de l’extrême gravité de la situation était le délégué du gouvernement à Murcie, Francisco Bernabé. Il a qualifié sans ambages cette vague d’embarcations « d’attaque coordonnée contre nos frontières et, par conséquent, contre les frontières de l’UE« . Et il a souligné la nécessité de l’expulsion de ces migrants. Il ne l’a pas dit aussi clairement, car sinon il ne serait pas délégué de ce gouvernement. Il a dit qu’il fallait d’abord procéder à des contrôles, sous-entendu pour savoir si tel ou tel pourrait être accepté comme réfugié politique. Le plus probable est qu’il n’y en a pas. Ce qui est pratiquement certain, c’est que finalement on va tous les retrouver déambulant à travers l’Espagne ou poursuivant leur route vers le nord de l’Europe.

[…]

Hermann Tertsch

(Traduction Fdesouche)

ABC

 

15 commentaires

  1. Posté par miranda le

    NOUS SOMMES DANS UNE COURSE CONTRE LA MONTRE.

    Si nous ne rendons pas conscients les  » millions de gens qui ne vont jamais sur INTERNET » en leur mettant des articles comme celui là sous les yeux (dans leur boite aux lettres) ILS NE SAURONT PAS VOTER LA PROCHAINE FOIS.

    AU PROCHAIN VOTE, nous aurons besoin de dirigeants nationalistes ou souverainistes ou patriotes.DE CEUX QUI AIMENT LEUR PATRIE.

    Donc, c’est fréquemment pendant toutes ces années avant le vote, qu’on doit faire ce travail.
    Ce n’est pas dans les derniers mois. C’est au moins chaque semaine ou une fois par mois qu’un article percutant doit être sous leurs yeux..

    Et vous verrez que ça portera. Car ils en parleront autour d’eux, soit en exprimant leur peur, leur colère, leur envie de faire quelque chose.

    A VOS COPIES ET BON COURAGE. En n’oubliant pas de mettre EN CARACTERES IMPOSANTS ET GRAS  » L’AVENIR DE VOS ENFANTS EN DEPEND ».

  2. Posté par miranda le

    ATTENTION, certes, ils ne débarquent pas sur nos côtes, mais c’est surtout la France qui sera « envahie » par ces hordes de jeunes gens. Parce que nombre d’entre eux ont de la famille
    proche ou éloignée dans ce pays.

    Si cela continue à ce rythme nous n’aurons pas d’autre choix que celui de nous défendre.

    On commence à entrer dans l’HORREUR MIGRATOIRE.

    LES PAYS EUROPEENS n’auront pas d’autre choix que de quitter l’Europe s’ils veulent que survivent nos civilisations.

    A moins que tous les pays de l’Europe méditerranéenne ait le courage d’un VICTOR ORBAN et qu’ils surveillent et ferment enfin leurs frontières, surveillent aussi l’espace maritime.

  3. Posté par Maryvonne le

    Il ne faut pas les accepter. L’Algérie n’est pas un pays en guerre. Donc retour au pays et vite. On ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Que fait l’Algėrie des devises du pétrole et du gaz ??

  4. Posté par depaus, roger le

    Je pense que l’islam international, après l’échec de ses conquêtes au Moyen Orient va porter la guerre en Europe en s’attaquant aux maillons les plus faibles. La volonté des autorités européennes de nier l’évidence, pour des raisons « économiques » et de refuser de réagir militairement maintenant, sera cause de milliers de morts dans l’insurrection qui sera programmée demain par ces troupes d’invasion, pardon de réfugiés. Il me parait impossible qu’une flotille de 44 bateaux passe inapercue du gouvernement algérien. La Constitution de quasi tous les pays obligent les citoyens à défendre leur sol contre les invasions, que les envahisseurs viennent nus ou armés. Que doit donc penser les populations de leurs gouvernements passifs?

  5. Posté par G. Guichard le

    C’est bête que la côte française ça leur fasse trop loin parce que là l’opinion française aurait vite fait de tourner. Je crois qu’il va falloir attendre qu’ils agitent des missiles nucléaires

  6. Posté par Vautrin le

    Il existe pour les peuples un droit de légitime défense. Par conséquent, ils ont le droit d’utiliser la force armée contre tous ceux qui mènent des opérations d’invasion. J’espère qu’au moins un des pays côtiers de la Méditerranée ouvrira le feu. Il faut que l’envahisseur sache qu’il risque sa peau.

  7. Posté par butterworth le

    exact pour les aides personne au portugal pologne ect

  8. Posté par hausmann. conrad le

    L ‘envahissement continue contre tous les pays d’Europe avec la complicité de nos « autorités ».On discute car l’Allemagne en veut 200.000. mais en accepte 400.000.la France « que » 20.000 mais par mois etc.etc. puis le Vatican veut « ouvrir les portes et les coeurs » à tous ! Et les socialistes veulent les nourrir puis les instruire ! Les radis. et libéraux veulent les intègrer au « marché du travail »… et les imbéciles complets pensent qu’ils vont « payer nos retraites « . Une partie importante de l’humanité vit d’illusions.

  9. Posté par Mady le

    Retour au bled et vite !!!

  10. Posté par Marc le

    Il faut impérativement réembarquer tout ce bazar et le reconduire en Algérie, ça suffit! Merde à la fin!

  11. Posté par Damien Francois le

    L’Europe a: des satellites, des drones, des avions, des hélicos, des radars, des marines de guerre, des gardes-côtes, des armées, des polices. Ergo, comme disait Hamlet: « There’s something foul in the state of… Europe! »

  12. Posté par rikiki le

    Et alors, pas de radars et de garde-côtes ?

  13. Posté par Bernard le

    On réembarque ce cheni et retour à l’expéditeur.

  14. Posté par Antoine le

    Que fait la marine espagnole ?
    A-t-elle reçu des ordres ? Si oui, lesquels (on laisse passer … ou on arraisonne ?)
    Même questions pour les douaniers à terre et la police ? Aux abonnés absents ?
    De l’Espagne, ils vont passer en France, puis en Allemagne, Suède, Suisse, etc … là o?u les allocs sont les plus généreuses !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.