Comment Obama a manipulé les médias pour cacher son secret sur al-Qaïda

post_thumb_default

 

Des experts en contre-terrorisme viennent d’exposer comment l’ancien président américain Barack Obama a manipulé les médias pour cacher son secret sur Al-Qaïda. Vendredi 17 novembre dernier, au cours d’une conférence pour la Fondation pour la Défense des Démocraties, l’une des principales analystes internationales en contre-terrorisme en Amérique, Rukmini Callimachi, a exposé comment Barack Obama avait […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Dupond le

    La bienpensance c’est emballée pour ce beau noir (mdr) il fallait un noir pour montrer aux blancs que les noirs n’etaient pas plus cons que les blancs ; a la limite meme meilleurs ….ben : quand on gratte un peu on s’aperçoit qu’il est métis et qu’un de ses grands peres etait au KK . Je n’ai rien contre les noirs ou les métis qui participent a la nation ou ils résident mais il serait bon de juger l’homme sur ses résultats et non pas sur la couleur de sa peau ,son age ou sa taille !

  2. Posté par Vautrin le

    Bon : d’abord Mme Rukmini Callimachi est jolie, ce qui n’est pas négligeable. Opposez-lui la Clinton : il n’y a pas photo. Remarquez, la beauté n’est pas nécessairement un critère : il y a -par exemple sur BFMTV- de jolis minois à cervelles de colibris. Bien : la jolie Rukmini Callimachi dévoile ce que nous autres, complotistes, subodorions de puis longtemps. Parce que, bien sûr, nous expliqueraient les bobos, nous avons un léger a-priori contre le gentil Obama idole de la bien-pensance. Ben voilà : l’embêtant, c’est que nous pensions juste. Caramba !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.