France: 3 incidents récents où des musulmans menacent les non musulmans aux cris d’« Allah Akbar »

france-islam

Via Fdesouche.com

Incident sur le site d’Airbus à Saint-Martin-du-Touch (31) : un homme menace ses collègues en criant « Allah Akbar »

Les salariés d’Airbus à Saint-Martin-du-Touch, près de Toulouse, ont connu un début d’après-midi mouvementé hier. Un salarié de l’entreprise a été interpellé par les policiers après avoir menacé ses collègues de travail. Il a été rapidement maîtrisé par les services de sécurité de l’entreprise aéronautique.

Cet homme au comportement inquiétant a été placé en garde à vue au commissariat central, pour tenter de comprendre les motivations de ses actes. Pendant ce temps, plusieurs vérifications menées par les enquêteurs de la sûreté départementale ont permis de cerner la personnalité de ce mécanicien. Vers 13 h 30, cet homme serait rentré sur le site d’Airbus. Selon plusieurs témoins, il aurait été vu en train de prier, sur le tarmac, entre deux avions. Il a crié en évoquant dieu et la religion avant de menacer d’autres employés de l’entreprise à l’aide d’un bâton.

La Dépeche

********************

Paris : un Tunisien menaçant et armé d’un couteau interpellé devant la Grande Mosquée, il criait « Allah Akbar »

Un homme armé d’un couteau et au comportement menaçant a été arrêté ce samedi matin aux abords de la Grande Mosquée de Paris (Ve arrondissement). A 8h20, le gardien du lieu de culte appelle la police pour signaler la présence d’un homme porteur d’une mallette noire et d’un couteau en train de crier « Allah Akbar » (« Allah est le plus grand » en arabe) devant la Grande Mosquée.

Arrivés sur place, place du Puits-de-l’Ermite, les fonctionnaires de police sont littéralement chargés par l’homme qui se rue sur eux, les obligeant à utiliser du gaz lacrymogène et à établir un périmètre de sécurité autour de l’individu.
L’auteur est un Tunisien dont le titre de séjour venait d’expirer

Ce dernier s’est alors mis à imiter des tirs d’arme à feu et à réciter des versets du Coran. Les policiers de la compagnie cynophile ont dû avoir recours à un pistolet à impulsion électrique pour interpeller l’individu et le désarmer.

Le Parisien

********************

Carrières-sous-Poissy (78) : un clandestin interpellé après avoir hurlé « Allahou akbar » et proféré des menaces dans un hypermarché

Un homme a été arrêté ce vendredi pour apologie du terrorisme après avoir crié, la veille, « Allahou akbar » et proféré des menaces alors qu’il se trouvait au centre commercial Leclerc à Carrières-sous-Poissy. Résident dans un foyer, il ne dispose pas, en outre, d’un titre de séjour régulier en France, mais les policiers n’ont rien retrouvé à l’occasion de la perquisition de son domicile. Agé de 33 ans, il devait être soumis à une expertise psychiatrique.

 

Le Parisien

9 commentaires

  1. Posté par rikiki le

    Quand aurons nous assez de couilles pour éradiquer ces saloperies ?

  2. Posté par Bosquet le

    Sans être pervers (Dieu m’en préserve !) , je dois vous dire que ces épiphénomènes me mettent en joie ; toutes ces voix qui vont s’élever !

  3. Posté par Léo C le

    Lorsque vous pouvez dénombrer des fichés S dans la police ou autres institutions, lorsque ils peuvent détenir des armes, il n’est pas étonnant d’en déplorer la présence dans des industries sensibles comme l’aéronautique où il leur sera loisible, sait-on jamais, de saboter un appareil qui ira percuter le sol.
    D’autres de ces forces vives de la nation sont employées dans la sécurité aéroportuaire où ils peuvent sans souci « farcir » une valise ou même en ajouter une qui ira pulvériser 300 passagers dans les airs.

    Mais, padamalgam !!

  4. Posté par vergne le

    Il y a longtemps que le vase déborde!!!!!mais nous sommes tous devenus des moutons ,et aussi des lâches !!!!!!A force de nous traiter de racistes !!!!ils ont réussi à nous faire taire et tout accepter ,j’ai honte de nous !!! honte de la France.

  5. Posté par Antoine le

    Un de ces 4, la goutte ne fera PAS déborder le vase, elle mettra le FEU aux poudres !!
    Ces cas  »isolés » sont monnaie courante ! Il y a les cas qui sont répertoriés par les agents de sécurité, la police ou autres services de L’État et il y tous les autres cas qui ne figureront JAMAIS dans aucun rapport ou PV …

  6. Posté par Corto. le

    L’actualité serait de dire qu’aucun musulman n’ait commis des actes violents sur le territoire français pendant 24 heures !

    Il serait temps de créer un monitor français des délits commis au nom de l’islam afin que chacun puisse signaler les horreurs du quotidien français !!

    Un de ces 4, comme on dit, ce sera la goutte d’eau qui fait déborder le vase !!!

  7. Posté par Sergio le

    Surement des cas isolés au psychisme fragile.

  8. Posté par Tommy le

    Encore des cas  » psychiatriques » , j’en ai bien peur…..

  9. Posté par Vautrin le

    Pour une fois, ce ne sont pas des voitures et des camions fous, mais trois énergumènes dangereux en chair, os et barbe (pour la dernière, je suppose). Mais que fait un musulman dans une usine d’aviation, hein ? J’espère qu’il n’y en a pas chez Dassault.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.