La conférence sur le climat COP 23 : 25’000 participants, une facture de 117 millions d’euros

post_thumb_default

La conférence sur le climat COP 23 : 25'000 participants, une facture de 117 millions d'euros.

 

Cette conférence sur le climat aurait dû se tenir dans les îles Fidji, mais cette république du Pacifique est trop petite pour recevoir les 25'000 participants de cette grand-messe des alarmistes du climat. C'est pourquoi l'Allemagne s'est offerte en remplacement, non seulement parce que Bonn est le siège du secrétariat pour le climat de l'ONU, mais parce que le contribuable allemand est le mieux en mesure de payer les frais de cet événement, qui a commencé par une cérémonie de danses fidjiennes, probablement pour essayer d'ensorceler le froid climat de l'ancienne capitale allemande. L'Alternative pour l'Allemagne critique le coût de cette conférence et la pollution représentée par le voyage des dizaines de milliers de participants à travers le globe.

 

http://www.mmnews.de/politik/34973-cop23-bonner-klimakonferenz-kostet-steuerzahler-117-mio

 

Traduction (Claude Haenggli) : La conférence sur le climat de Bonn coûte environ 117 millions d'euros au contribuable allemand. Les 25'000 participants font en majorité partie d'organisations non gouvernementales de pays subventionnés, qui désirent recevoir encore plus d'argent. Sans fondement scientifique, il est prétendu qu'une réduction des émissions de CO2 pourrait sauver le climat. Le Conseil mondial du climat se sert pour cela de modèles informatiques qui ne sont pas en mesure de refléter la réalité. De nombreuses prédictions catastrophiques ne se sont pas réalisées. C'est ainsi que la température moyenne globale - une pure valeur statistique - reste relativement stable.

Claude Haenggli, 14.11.2017

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.