Barcelone : plus de 700 000 manifestants réclament la libération des cadres indépendantistes

post_thumb_default

 

La police municipale de Barcelone a évalué, ce 11 novembre, à 750 000 le nombre des Catalans ayant participé à une grande manifestation réclamant la remise en liberté de dix dirigeants indépendantistes placés en détention provisoire.

La manifestation, qui a duré environ deux heures, avait pour slogan : «Liberté pour les prisonniers politiques !» Elle s'est déroulée plus de deux semaines après le vote [le 27 octobre] par le Parlement de Catalogne de la déclaration d'indépendance de la province, restée sans effets et annulée par la justice espagnole.

La manifestation a été convoquée par deux puissantes organisations séparatistes – l'Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium – pour exiger la remise en liberté de deux de leur dirigeants incarcérés, ainsi que celle de huit anciens membres du gouvernement catalan destitués après la déclaration d'indépendance. Le 2 novembre, une juge madrilène avait ordonné le placement en détention provisoire des huit conseillers (ministres) catalans destitués, dans une enquête pour «sédition», «rébellion» et «détournements de fonds».

L'ex-président de l'exécutif catalan, Carles Puigdemont – visé par un mandat d'arrêt européen à la demande de la justice espagnole – avait appelé à faire entendre une «clameur commune» lors de cette manifestation. Lui-même se trouve à Bruxelles depuis le 30 octobre avec quatre membres de son ex-gouvernement.

Lire aussi : Barcelone : des groupes indépendantistes catalans manifestent lors d’une grève générale

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.