Suisse: Certains politiciens de gauche jugent la naturalisation trop sévère et appellent à la désobéissance.

Jean-Michel Dolivo

Christian Hofer: Et cela même alors qu'un naturalisé visait à instaurer la charia chez nous et préparait des attentats...

***************

La procédure pour avoir le passeport suisse sera plus rapide et moins arbitraire en 2018. Certains la jugent encore trop sévère.

Appel à la désobéissance

Ce durcissement paraît d’ores et déjà inacceptable à deux députés, Jérôme Christen (Vaud Libre) et Jean-Michel Dolivo (SolidaritéS). Leur rapport de minorité appelle le Canton de Vaud à refuser d’appliquer la loi fédérale. Les marges de manœuvre cantonales pour accélérer et unifier les procédures «ne doivent pas faire illusion: sur le fond il s’agit d’une régression grave en matière d’ouverture de la Suisse à l’intégration par la naturalisation», souligne leur rapport. «Nous appelons à une opposition de principe et à un acte d’insoumission car cette loi est contraire à notre Constitution cantonale», lance Jean-Michel Dolivo.

(...)

Source et article complet

20 commentaires

  1. Posté par leone le

    @Tommy
    Oui, oui, je parle de Dolivo. Il devait lubrifier ses rouages internes au vinaigre…

  2. Posté par Yolande C.H. le

    @ Bussy.
    Complètement en phase avec vous.
    En fait, ce sont les « mondialistes » qui génèrent les sans-papiers, une dénomination complètement fausse d’ailleurs: tous ces gens ont des papiers, mais ils les camouflent pour en obtenir de plus favorables. Car tout le monde, même les no-borders, est d’accord sur ce point: chacun a droit à des papiers…. et donc une nationalité.
    A quand un catalogue des papiers où chacun peut choisir ceux qui lui conviennent le mieux?

  3. Posté par Tommy le

    A Leone@
    En fait, vous décrivez Dolivo! Bien sûr!
    Ce type m’a toujours fait songer à un vautour hirsute.
    C’est vrai que ma confusion est excusable, au vu de la palette d’ illuminés qui hantaient le café de l’Evêché !
    Mais comment peut-on être aussi niais, abyssalement naïf et de mauvaise foi pour croire que la naturalisation d’ office engendre l’ assimilation!
    C’est comme si l’on versait les salaires au début du mois, ou que l’on décerne des médailles sportives avant l’épreuve!

  4. Posté par Tommy le

    A Leone@
    On ne parle pas du même personnage, je crois.
    Ce Domingo portait une barbe à la ZZ Top, des cheveux très longs, des lunettes de soleil en quasi- permanence. Je ne pense pas qu’il soit devenu avocat.
    Mais votre histoire est hilarante, parfois l’ humour est le seul rempart contre l’ absurdité.
    Pour la petite histoire, il y avait aussi un type de ce bistrot qui dormait à côté de son lit, en guise de solidarité avec les prisonniers politiques du Chili!

  5. Posté par leone le

    @Tommy
    Je ne l’ai pas connu personnellement mais à travers les émissions auxquelles la TV Romande, déjà à gauche, l’invitait. Il avait déjà une tronche de frustré de la vie est se postait en donneur de leçons alors qu’il n’était pas encore avocat. Il avait l’habitude de promettre à ses contradicteurs de leur garder un chien de sa chienne. C’était l’époque où la LMR avait de nombreux adeptes parmi les jeunes de Suisse-Romande. J’ai fait mon école de recrue à Lausanne en 1972 et je peux vous dire que la LMR avait foutu un sacré bordel dans la caserne au point où ils nous ont exilés dans le canton de Glaris.
    Cette citation, de Churchill (?), s’applique parfaitement à ce personnage: « Si un homme n’est pas socialiste à 20 ans il n’a pas de coeur, si un homme n’est pas de droite à 40 il n’a pas de cerveau ». A 66 ans il ne l’a toujours pas…

  6. Posté par Aude le

    Pour Me Dolivo, il faudrait accepter sur terre suisse les 3/4 de l’Afrique dont les 7/8 du Maghreb en quête d’une vie meilleure.
    Vite, vite, naturalisons tous ceux sur notre sol avant qu’ils ne soient renvoyés.
    Ensuite ce n’est plus sont affaire puisque se sont les contribuables sensés supporter le fardeau.
    Facile de prôner des « Il faut » sans en assumer seul les conséquences.
    C’est de l’inconscience pure!

  7. Posté par Tommy le

    A Fanfouet@
    Il y avait aussi Domingo,  » l’ homme à la barbe d’étoupe ». Un pilier de cet établissement lausannois .

    Devenu grand fan d’informatique, il s’est fait cambrioler il y a quelques années et tout son matériel a été emporté!
    Très certainement par ceux dont il louait la présence sur sol helvétique!

  8. Posté par Peter K le

    ce sac a merde est comme tous ces petits copains marxistes, suivent l’odeur du pet, alors maintenant sont tous islamo-collabos. @ Chatal, sont tres cons, mais seraient les premiers a etablir des listes de gens a deporter si les muzzs prenaient le pouvoir, de vrais petits kgbystes. Qu’il etait plaisant lors de mes etudes lausannoises de faire le coup de point contre les gauchos, ils detalaient comme des lapins, a moins d’etre a 10 contre 1

  9. Posté par chantal le

    ah les cons ! mais est-ce que parce qu’ils sont si cons qu’ils ne se rendent compte de rien ! ( en m’excusant d’utiliser le mot con bien qu’il soit encore gentil )

  10. Posté par Fanfouet le

    @Tommy: j’en ai croisé quelques exemplaires au début des années 70, piliers de la LMR (Ligue Marxiste Révolutionnaire pour les plus jeunes), et généralement cons comme des balais ! Je me souviens d’un particulièrement, fils de pasteur vaudois, que j’avais eu comme recrue lors d’un paiement de galons. Barbichette à la Che, dopé par l’écoute de Radio-Tirana (un mot sur 5 finissant en -isme…), pas méchant mais bête à bouffer du foin. Lors d’un cours de répète, du côté de Torgon, mon hurluberlu se met dans la tête de vouloir haranguer les foules, qui consistaient en une compagnie de Valaisans pur jus, donc soit PDC soit Radicaux, le reste n’existant pas pour eux…. Monté sur une caisse empruntée à la cuisine, mon Lénine de cambrousse se lance dans son charabia: je ne crois pas qu’il a pu finir sa 2ème phrase, les Valaiscos l’ayant empoigné par le col et le fond du pantalon, emmené au bord de l’esplanade et menacé de le foutre en bas le ravin s’il avait la mauvaise idée de vouloir recommencer… Le pauvre s’est tenu peinard jusqu’à la fin du cours, pleurnichant que la contrée était peuplée de sauvages incultes qui ne méritaient pas de recevoir la bonne parole révolutionnaire… J’en ris encore !

  11. Posté par Matelot le

    Dolivo, on dirait Gollum du Seigneur des Annaux. Qui continue à chercher sa précieuse gauche qui le mène à sa perte.

  12. Posté par Tommy le

    A Leone@
    Vous avez connu Dolivo dans vos jeunes années? Je n’ai pas eu cette chance!
    D’ autres anecdotes s’il vous plaît!

    Les gauchistes des années 70 se réunissaient au Café de l’Evêché , à Lausanne, engloutissant force litres de bière, tenant des tables rondes animées, serrant le  » Manifeste du Parti Communiste  » sous le bras, prétendant être  » proches du prolétariat « , avant de rejoindre le logement sécurisé de leurs parents,  » pas prolétaires du tout ».
    Beaucoup ont débuté par  » lettres, sciences pot-de-chambre , archéologie, etc », pour finir à L’hebdo ou comme  » chercheurs en langues mortes » à l’ UNIL.
    En connaissez-vous?

  13. Posté par Chouette le

    « L’intégration par la naturalisation »

    Ah ah ah ah ah, nous en avons la preuve tous les jours que la naturalisation est propice à l’intégration, et ce depuis une vingtaine d’années!…..il suffit de tendre l’oreille et d’ouvrir les yeux!

  14. Posté par leone le

    Il faut reconnaître à Dolivo la persévérance: Il était con quand il était étudiant, il est con 25 ans plus tard.

  15. Posté par Schwander Dominique le

    Si la démocratie n’est pas réduite à un régime formel qui consiste juste à se rendre tous les 4 à 5 ans dans un bureau de vote pour déléguer le pouvoir du peuple souverain à une majorité numérique d’élus mais qu’elle reste une culture politique de la tolérance, de la pluralité, du débat et du consensus avec des adversaires politiques, tout électeur se doit de demander ce que l’islam et la naturalisation accélérée d’immigrants non assimilés pourraient bien apporter à notre culture démocratique, sinon la destruction de notre démocratie directe, cette dernière déplaisant tant à la gauche internationaliste et mondialiste.

  16. Posté par Bussy le

    Etonnant ces mondialistes qui se battent pour des questions de nationalité !

  17. Posté par Le Taz le

    Les gauchistes sont soit des salauds soit des idiots et parfois les deux! Ils sont généralement laids, mal habillés et complètement cons, il faudrait les interner à défaut de pouvoir les euthanasier! La grande majorité sont des idiots congénitaux qui ne savent même pas pour qui ils roulent. Se sont-ils une fois demandé qui finance les merdias qui les soutiennent??? Ils sont tellement médiocres qu’ils n’ont qu’un rêve, que tout le monde soit aussi médiocre qu’eux!

  18. Posté par UnOurs le

    La haine de soi.
    Psychologiquement, cela doit venir de très profond.
    Surtout quand on veut transmettre son mal-être à l’ensemble d’une collectivité.

  19. Posté par Sergio le

    Comment se fait-il que de tels torchons de gauche existent ? 24 Heures, Le Temps, Le Matin etc. ce sont des brulots de gauche dont le contenu ne saurait être vendu. Billag doit rapporter tellement d’argent qu’il permet le financement en douce toute cette presse putride y compris les prébendes destinées à Dolivo.

  20. Posté par Dupond le

    Quand ce sont des gens de gauche qui se font flinguer ou écrabouiller par des « voitures »folles c’est triste a dire mais ça me fait ni chaud ni froid  » ils n’ont que ce qu’ils méritent »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.