Affaire T. Ramadan ,MàJ : chaque camp a formé un comité de soutien

tariq ramadan

10.11.2017, 14:45   

Affaire Tariq Ramadan: chaque camp a formé un comité de soutien.

AGRESSIONS - Le débat fait rage suite à la parution d'accusations de harcèlement sexuel dans la presse romande à l'encontre de Tariq Ramadan. Depuis, deux comités se sont formés, l'un pour soutenir les élèves accusatrices, l'autre le professeur accusé.

Des comités de soutien se créent en Suisse suite aux différentes accusations portées à l'encontre deTariq Ramadan. Un groupe veut défendre la parole d'ex-élèves genevoises alors qu'un collectif soutient le professeur.

"Le but est de dire à ces femmes: ne vous laissez pas impressionner, vous n'êtes pas seules", a indiqué Anne Marie von Arx-Vernon, confirmant une information de la Tribune de Genève. Cette députée PDC connue pour son engagement contre la traite des êtres humains a lancé ce comité avec Fabienne Bugnon, une ex-élue verte. 

Ce groupe représentant la société civile rassemble une centaine de personnes. Il se met à la disposition des ex-élèves qui ont témoigné anonymement contre le célèbre islamologue.

Tariq Ramadan enseignait à Genève, sa ville natale, le français et la philosophie dans les années 1980 et 1990. Selon ces témoignages, il aurait tenté de séduire une de ses élèves alors âgée de 14 ans et l'aurait harcelée. Il serait arrivé à ses fins avec trois autres élèves âgées de 15 à 18 ans en ayant des relations sexuelles avec elles.

Un collectif

Ces témoignages interviennent après les deux plaintes pour viol déposées en France contre l'islamologue dans la foulée de l'affaire Weinstein. La Ligue des musulmans de Suisse a dénoncé dans un communiqué une campagne calomnieuse.

Elle appelle à la "constitution d'un collectif de femmes et d'hommes libres pour soutenir le professeur face au lynchage médiatique". Ce lynchage bafoue à la fois la présomption d'innocence et les principes les plus fondamentaux de la déontologie du journalisme, relève encore la Ligue des musulmans de Suisse.

"Fiable et bienveillant"

Le théologien a aussi l'appui de Nadia Karmous, présidente de l'Association culturelle des femmes musulmanes de Suisse. Ayant collaboré avec Tariq Ramadan, la Chaux-de-Fonnière affirme vendredi dans L'Impartial et L'Express que "c'est quelqu'un de fiable et de bienveillant".

Le Nouvelliste/ Communiqué ATS, actualisé, le 10.11.2017,  14h45

 

 

4 commentaires

  1. Posté par chantal le

    de nos jours le monde est plein de gens fiables et bienveillants, y a qu’à allumer son poste Tv pour le constater.

  2. Posté par maury le

    Il y a quelques années Ramadan a été interdit de séjour, suite à ses prêches haineux dans les banlieues françaises ,où il essayait de soulever les jeunes et autres contre notre pays, cela fait, il repassait en Suisse.

  3. Posté par Nicolas le

    Merci à ces Dames d’avoir eu le courage de le dénoncer et merci à celles et à ceux qui les soutiennent. On ne pouvait espérer mieux. La vérité transparaît, les naïfs et les idiots utiles en prennent un sale coup et en fin de compte qui l’eut cru, ce fielleux mielleux est une « chance pour la Suisse »

  4. Posté par Yolande C.H. le

    On mesure combien les ressortissants musulmans sont prioritairement musulmans, et non pas citoyens.
    Dans cette affaire, ce sont des ex-élèves qui dénoncent un professeur de français et de philosophie et ce sont les associations et communautés musulmanes qui montent au créneau.

    Comment pouvons-nous faire confiance face à des gens qui ne réagissent et n’agissent qu’au nom de leur confession, au détriment de notre législation et de sa justice ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.