Affaire Ramadan: Martine Brunschwig Graf, présidente de la Commission fédérale contre le racisme, était au courant

Martine Brunschwig Graf

Aujourd'hui cette femme milite pour l'islam et contre les "Suisses xénophobes", à sens unique.

Tout va bien.

***************

Martine Brunschwig Graf, l’ancienne cheffe de l’Instruction publique, avait été alertée de possibles relations intimes entre Tariq Ramadan et des élèves.

Selon nos informations, l’ancienne cheffe du Département l’instruction publique (DIP) Martine Brunschwig Graf avait été informée que Tariq Ramadan aurait entretenu des relations intimes avec certaines de ses élèves (notre article du 7 novembre). Huguette Junod, enseignante à la retraite et féministe, nous démontre l’avoir avertie personnellement dans les années 1990, période durant laquelle l’islamologue enseignait au collège de Saussure et où la libérale dirigeait le DIP (1993-2003). Ce n’étaient que «des rumeurs», se défend l’ancienne magistrate.

(...)

Source

24 commentaires

  1. Posté par JeanDa le

    Je ne crois pas qu’elle pense ce qu’elle dit. Je pense simplement qu’elle est trop bien payée pour le dire. Alors elle le dit. Je suppose qu’elle a un compte en banque qui lui sert d’éthique.

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    Je me demande depuis quand cette femme défend l’islamisation de la Suisse! C’est assez étonnant de voir avec quel menfoutisme elle a traité l’affaire de harcèlement sexuel au Collège de Saussure. Pourquoi a-t-elle été nommée présidente de la Commission fédérale contre le racisme où elle ne cesse de tenir des discours islamophiles et aimerait bien réintroduire des lois contre le blasphème, même si elle s’en défend, ce ne sera qu’une question de temps. C’est quand même assez étonnant de voir qu’un colloque sur l’hostilité envers les musulmans ait été tenu à l’Uni Fribourg sans que la question de savoir pourquoi cette hostilité ait été posé, et elle le savait très bien.
    Je maintiens qu’il y a dans ce pays des ORDURES qui veulent détruire notre société et faire disparaître le peuple autochtone.
    J’espère que très rapidement elle sera confondue.

  3. Posté par SD-vintage le

    Mais rien n’a été fait pour vérifier les rumeurs.

  4. Posté par bonardo le

    Madame Martine ,vous feriez mieux de vous faire toute petite ,car si vraiment vous saviez quelque chose ,vous auriez du vous manifester ,parler ,dénoncer ,mais je vous laisse le bénéfice du doute ,et à titre personnel ,il devient impossible de vous faire confiance ,dans le doute démissionner et taisez vous.

  5. Posté par aldo le

    On peut se demander pourquoi on a brûlé des sorcières au Moyen-Age et pas des sorciers ? C’est tout simplement parce que cette activité séditieuse tout comme celle d’espionne avec Mata Hari leur va caractériellement et psychologiquement comme un gant. On ne peut que lui souhaiter les mêmes fins, des unes comme des autres, qui nous ferons sans contestation possible le plus grand bien. Et le plus vite sera le mieux!

  6. Posté par mc le

    Dès que nous entendons le mot Islam le mot raciste vous explose dans votre visage
    est ce que l Islam est une race?
    Il ne faut pas oublie que l’islam n’est pas seuleument une religion, mais une idéologie guerrière et conquérante ……xenophobe par sa nature?

  7. Posté par Gabrielle le

    En plus de votre islamistocomplaisance, vous êtes une menteuse. Honte à vous petite madame !

  8. Posté par Anne Lauwaert le

    si même Martine s’y met ça devient de plus en plus embêtant pour Tariq…

  9. Posté par pepiou le

    Éluder pour rester crédible, mentir pour ne pas perdre la face tels sont les moyens de défense des islamo-collabos.

  10. Posté par Eddie Mabillard le

    Ah attention si vous dites du mal de frère Tarik vous augmenterez le quota des actes et gestes islamophobes selon la grande prêtresse MBG qui veille au grain!
    A une autre époque le peuple l’aurait bannie et envoyée outre Bardonnex à coups de vibram dans le train arrière!

  11. Posté par rikiki le

    Ce qui confirme le beau ramassis de politicards toujours prêts à vous donner des leçons sans jamais faire face à leur travail et leurs responsabilités. Il est vrai que Genève fait fort ces jours.

  12. Posté par Willy le

    C’est son frère Tariq qui lui a dit que ce n’était que des rumeurs, et elle l’a cru, comme tous ceux qui, depuis des années, lui ont donné leur totale confiance et admiration. Cela prouve qu’il me faut jamais faire confiance aux islamo-gauchiste. Ils ne savent RIEN !

  13. Posté par Blocus le

    A toute fin utile, voici l’adresse e-mail de Mme Martine Brunschwig Graf :
    martine@brunschwiggraf.ch

  14. Posté par Le Taz le

    @ Christian Hofer
    La notion de vérité est à géométrie variable pour certaines cultures…

  15. Posté par Christian Hofer le

    A noter qu’elle prétendait ne rien savoir dans un premier temps: le mensonge inexcusable!

    « Lundi, dans le même quotidien, Martine Brunschwig Graf affirmait n’avoir rien su. Ce qui irrite profondément Huguette Junod: «C’est faux, elle était au courant, je lui avais fait part de rumeurs de relations sexuelles entre Tariq Ramadan et des élèves »

    Et cette Brunschwig se donne le droit de faire la leçon au peuple suisse? c’est une plaisanterie?

  16. Posté par Pholos Bob le

    Encore une qui voit le racisme que parmi ces compatriotes et en plus s’en fout des problèmes d’abus sexuelles sur des élèves……… Mais ce n’est que des rumeurs.

  17. Posté par Antoine le

    En voilà encore une qui était au courant et qui n’a RIEN fait !
    Donc, ce sont des personnalités nommées qui nous coûte la peau des fesses et comme résultat lorsqu’une affaire importante apparaît, elle ne fait RIEN parce que c’est raciste et xénophobe donc contraire à ses convictions … A éjecter !

  18. Posté par Vengeur le

    Et le dépôt de plainte contre celle là ?? contre sommaruga ? contre calmy-rey ?? les blagueurs de l’UDC font quoi ? Blocher ? Maurer ? Parmelin ? ainsi que tout les autres qui sont nombreux au parlement et gouvernement ? et qui sont tous formés pour nous défendre….. en même temps les arrangements malhonnête et les coups fourrés sont également leurs spécialités. Et le petit peuple subit..puisqu’il ne fait rien, et n’agit pas.

  19. Posté par Aude le

    Mes amis, n’avez-vous rien compris?
    Notre Martine nationale avait peur d’être taxée de raciste islamophobe.

  20. Posté par Dede le

    Le seuil critique des vers dans la pomme est largement dépassé.

  21. Posté par Carole le

    Nous ne sommes pas racistes, nous en avons plein le c…compris, ce n’est pas la même chose…

  22. Posté par Le Taz le

    La commission fédérale contre le racisme, quelle escroquerie!!! Une commission bolchevique!!! Nous sommes l’un des pays au monde comptant le plus d’étrangers et nous sommes racistes… Il faut arrêter de se fouttre de la gueule du monde!

  23. Posté par Le Taz le

    La Martine, en voilà encore une d’agente infiltrée qui a voué sa vie à la destruction de notre pays… Brunshwig-Graf, Calmy-Rey, Sommaruga même combat!!! Alors Martine, on a couvert les agissements délictueux de l’islamiste de service??? Il va falloir faire de la place dans nos prisons, on va avoir pas mal de politiciens et de journalistes à y mettre!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.