« Faut-il rendre publique la nationalité des criminels ? »

martin-killias--ada-marra--gaetan-bally-keystone

RTS, Forum, 28 novembre 2017 :

Faut-il rendre publique la nationalité des criminels ?

Débat entre deux socialistes : Martin Killias, criminologue et professeur de Droit pénal, et Addolorata Marra, conseillère nationale (PS/VD)

« La police de Zurich a annoncé un changement immédiat dans ses pratiques, puisqu'elle ne communiquera plus que l’âge et le sexe des criminels, mais plus leur nationalité. »

http://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/faut-il-rendre-publique-la-nationalite-des-criminels?id=9042898

**************

Pour l’UDC, cette mesure ne sert qu’à camoufler la criminalité des étrangers. [Les Observateurs en ont aussi parlé ici.]

Pour le socialiste Killias, ne plus publier la nationalité, ce serait la meilleure façon de garantir le succès de l’UDC !

En France, il est interdit de tenir compte de la nationalité dans les statistiques, même pour les chercheurs. Et la France n’a pas pu maîtriser la vague nationaliste !

Journaliste : Les populistes disent « cette nationalité... », c’est mieux ?

Killias rappelle que la délinquance parmi les jeunes immigrés est plus élevée ici que dans leurs pays d’origine. Ces corrélations sont utiles pour la compréhension des problèmes.

Marra : Mais la France n’est pas comparable à la Suisse ! « On ne fait pas ses recherches à partir des communiqués de presse ! »

Marra : Il faut que des commentaires accompagnent ce genre de données, car actuellement on en fait une utilisation politique, et pas sociologique. Il faut voir qui reçoit l’information, ne pas donner à n’importe qui n’importe quel renseignement. Mais actuellement, même pour un naturalisé on donne sa nationalité d’origine !!

Killias : On fait bien ça pour l’âge. Récemment un automobiliste de 85 ans a renversé un piéton et on a publié son âge. Après on stigmatise les vieux conducteurs, alors que ce sont les jeunes qui ont le plus d’accidents.

Marra ne lâche pas un millimètre : Il ne faut pas croire qu’on est dans la transparence totale : on filtre déjà ! Ce qu’on donne comme info est aléatoire, il y a plein d’infos qu’on ne donne pas…

Mais faire des généralisations à partir des cas concrets, ça, c’est inacceptable pour Marra, car cela amène à stigmatiser toute une communauté, et après, la communauté se révolte !

Et pour conclure, Marra nous apprend qu’il ne faut pas parler d’étrangers, car « quand on est de troisième génération, on est juste un Suisse pas encore naturalisé » !

Pour Addolorata Marra, publier le pays d’origine des criminels, ça n’apporte rien au débat politique et à la discussion publique. Lorsqu’ils publient des nouvelles concernant des actes criminels, les journalistes (de gauche) doivent les accompagner de commentaires (de gauche) et, quant à la nationalité, laisser les gens dans l’ignorance totale, car la populace n’est pas apte à recevoir ce genre d’info. Pour Marra, donc, le peuple ne doit pas connaître l’origine des criminels afin qu’il puisse subir sans broncher les violences exercées contre lui. La criminalité doit être étudiée par les sociologues initiés, mais autrement la nationalité ne doit pas être divulguée, sinon il y aura une récupération politique par l’UDC !

Comme chaque gauchiste, Marra est arrogante, méprisante, élitiste, condescendante envers le peuple suisse, mais lorsqu’elle veut faire passer ses idées pourries, elle nous rappelle à chaque occasion le milieu populaire dont elle est issue. Comme chaque gauchiste, elle se sert du peuple pour ses ambitions personnelles pour mieux l’écraser par la suite.

Cenator, 8 novembre 2017

42 commentaires

  1. Posté par Roby le

    Là aussi NO-BILLAG s’impose. LA RTS AU SERVICE DE LA PROPAGANDE.
    Pour un débat choisir deux gauchistes de notoriété, c’est ça la pluralité des opinions qui sert d’alibi lorsqu’on soutient NO-BILLAG ?

  2. Posté par Gaston Siebesiech le

    J’allais oublier le plus beau et c’est aussi là que l’on reconnait le sérieux de notre presse. Pas un mot sur les criminels, délinquants? Combien de cas résolus, les peines, les frais, les condamnations, les condamnés, bien sûr tous Suisses: rien, nada, du grand journalisme formé par nos universités!

  3. Posté par Gaston Siebesiech le

    Qui sont aussi les protégés de Marra, des Sommarugas & Co sans parler de toutes les nuances de verts allant du rouge au noir. Même…. le Blick nous dit :
    https://www.blick.ch/news/schweiz/ueber-60-anschlaege-in-diesem-jahr-linksextreme-sabotieren-polizei-unternehmen-und-sogar-die-sp-id7586704.html
    Seul les coûts en dizaine de millions (Personnel de police, surveillance dégâts, retards dans les services publiques, déprédations,… ne sont pas signalés.
    Je m’étonne que aucun étudiant en politologie-sociologie ne fasse une thèse, un travail sur le sujet!
    J’avoue qu’il faut déjà trouver une université et un/une prof pour accompagner ce travail de recherche! La presse a dernièrement parlé des cas de mobings à l’uni de Zürich à tel point que un institut d’astronomie, qu’un couple étranger dirigeait a été fermé! La Prof italienne a fait selon la presse un mobing d’enfer sans que la direction de l’uni ne remarque, ne disent quelques chose ! Maintenant les étudiants sont dans un autre institut, et les deux profs mis en vacances forcées, le tout bien sûr payé par les contribuables…..
    Il faut souligner le belle et vrai esprit de corps des gauchistes. Si la droite en avait la moitié on serait déjà content!
    Le centre étant regroupé à gauche, rien à attendre!
    J’attends bien sûr l’article démontrant les délits et leurs coûts de l’autre extrême, ce qui ne sauraient tarder!

  4. Posté par Tommy le

    Si la Marra commet un délit, on dira qu’elle est suissesse ou italienne?
    Elle qui revendique tant ses origines!

  5. Posté par Peter K le

    Encore une megere socialiste, a croire que c’est une generation spontanée ou un elevage intensif, on a vraiment ete servis ces dernieres années entre toutes ces memeres, ss, calamity, la mere dreifuss, widmer machin chose meme si pbd, elle a flinguer le secret bancaire, la yaggi a Lausanne, de vrais poisons! Et j’en oublie un gros tas…

  6. Posté par Yolande C.H. le

    Taire la nationalité (ou l’origine, si naturalisation) du délinquant, c’est protéger la réputation de la nationalité concernée et salir la nôtre.

  7. Posté par Le Taz le

    @Gabrielle
    Excellente proposition!

  8. Posté par Jacques Beckie le

    Elle est du même tonneau que frère tariq (t minuscule écrit volontairement).

  9. Posté par Palador le

    A force de vouloir tout cacher sous le prétexte de ne pas stigmatiser et lutter contre le racisme, c’est comme mettre une couche de peinture sur de la rouille.

  10. Posté par Marie-France le

    @ Le Taz le 8 novembre 2017 à 08h58
    ce n’est pas parce que quelqu’un a été naturalisé par un système socialiste qu’il est Suisse
    Effectivement,ce n’est pas parce qu’un cheval naît dans une étable qu’il est une vache….ou un bœuf !

  11. Posté par Yolande C.H. le

    Une majorité de ressortissants étrangers, inclus les naturalisés, tiennent à leurs origines et claironnent leur nationalité (drapeau à la fenêtre, klaxons quand leur pays gagnent un match); Marra en fait partie, ainsi que ceux qui se distinguent lors de championnats ou d’élections diverses. Alors pourquoi taire les origines de ceux qui commettent viols, vols, brigandages, crimes sur notre territoire?
    Les suisses assument les mauvais comportements des autochtones; que les communautés étrangères assument la réputation que leur font leurs compatriotes délinquants.

  12. Posté par Bernard le

    Mme Marra ferait bien de s’exiler sur une île inhabitée pour y fonder une « Utopia » et y concrétiser l’expression des ses fantasmes idéologiques…. en attendant elle pourrait épargner aux citoyens suisses l’ennui qu’elle leur procure et le gaspillage d’argent public investi pour financer ses minutes de parole sur les ondes télé et radio de la RTS! Hantée par la soi-disant haine que son père aurait subi en Suisse, elle ne cesse de déverser son mépris sur la Suisse et les citoyens suisses, qu’elle aille donc consulter un psychiatre, si cela peut la soulager!

  13. Posté par Christen le

    La Suisse est un Etat démocratique et je vois pas pour quelle raison il serait absolument nécessaire d’imposer un système de censure, afin de dissimuler la réalité des faits aux citoyens!
    C’est ironique que la socialiste propose d’imposer un système d’aliénation des esprits des citoyens, alors que la liberté d’expression devrait être garantie! Si un nombre x d’infractions pénales sont perpétrées par des individus de nationalités Z, ou par des individus de nationalité K et Suisse, ou encore de nationalité W ayant été naturalisés, cela relève de l’information objective et je ne vois pas qui aurait le droit, et au nom de quoi, de dissimuler ces informations.

  14. Posté par pepiou le

    Félicitations à S. Dumont pour la clarté de ses propos et la justesse de son analyse. Ada Marra est l’exemple même du totalitarisme social où l’individu incapable de discernement doit être tenu dans l’ignorance de ce qui se passe autour de lui car s’il en prend conscience, alors le rideau tombe et la duplicité de ceux qui le manipulent lui est révélé. Inoculer un virus dans un corps sain et dans un but de manipulation biologique tout en biaisant le diagnostic afin d’accuser la victime de troubles psychiques et de mauvaise hygiène de vie, est digne de certains médecins de triste mémoire. Notre pays a tout à perdre de ces manipulations de la part de dangereux politiciens se réclamant de « l’international-sociétalisme ».

  15. Posté par leone le

    L’équité selon la gauche: on mentionne l’identité, la nationalité, la photo, enfin tout si la personne qui a commit l’acte délictueux est Suisse et on ne mentionne même pas le cas si elle est étrangère. Il ne faut surtout pas stigmatiser les communautés étrangères par contre les Suisses peuvent s’en prendre plein la gueule. Normal, ce sont eux qui paient l’addition en fin de compte, ils en veulent pour leur argent. Ceci dit, Marra est aussi dangereuse que Sommaruga, elle a juste moins de pouvoir de nuisance.

  16. Posté par Poretti Giorgio le

    Arrêtons le char! Cela est prouvé: la Romandie détient le record CH des naturalisations… continuons donc à élire des international-socialistes et nous serons bientôt privés de cochon (où tout est bon) et de cochonnet (lire pastis), mais, par contre, gavés de sornettes servies par des ben(ibn)nes… basculantes… et, surtout, ne nous laissons pas « attendrir » ni par « notre » célèbre pianiste entichée de « friteurs », « sainte nitouche » très dangeureuse, ni par l’Addolorata, d’ailleurs, qui porte tellement bien son prénom et qui est de la même espèce…
    Pourvu que le « démissionnaire neuchâtelois », radsoc, ne manque pas de champagne, au frais, de la princesse… (quel malheur: un délit contre le droit humanitaire.)

  17. Posté par Fanfouet le

    Cette fois, Adda Marra s’est totalement disqualifiée ! Oser dire « ne pas donner à n’importe qui n’importe quel renseignement » est une preuve irréfutable que cette péronnelle se croit sortie de la cuisse de Jupiter et que le bas peuple (les « prolétaires » chers à ses mentors marxistes) doit se contenter des miettes que les z-élites voudront bien leur jeter. C’est le signe éclatant de son mépris absolu pour la démocratie, cette démocratie que ses pairs socialistes disent chérir plus que tout…
    Mais qu’attendent donc les « vrais » socialistes (si, si, il doit encore en rester quelques uns, en cherchant bien…) pour faire taire en l’éjectant du parti cette conseillère nationale indigne de porter les atours du PS ? Ce serait oeuvre de salubrité publique….

  18. Posté par jsg le

    Au nom de quoi le citoyen ne serait-il pas informé ? Et le droit à l’info dont nous rebattent les oreilles lorsque les médias sortent des infos volées à l’instruction -ce qui est répréhensible- et jamais poursuivi… On annonce la nationalité comme le patronyme de certains mis en examens pas tous -surtout les Sous-Chiens et de préférence d’extrême droite- pas les Sous-Autres ou alors avec autorisation… de la direction nationale du vivre ensemble, du pas-d’amalgame et de la pensée unique. ce qui est exceptionnel…
    « Radio Paris ment, Radio Paris est Allemand »…

  19. Posté par Cenator le

    @ « Mais faire des généralisations à partir des cas concrets, ça, c’est inacceptable pour Marra, car cela amène à stigmatiser toute une communauté, et après, la communauté se révolte ! »

    En fait, ce sont les socialistes (et toute la gauche sous diverses étiquettes) qui ont PEUR DE LA VÉRITÉ, PEUR DU PEUPLE ET DE SES POSSIBLES RÉVOLTES, tant les coûts de cette immigration imposée en catimini deviennent, de jour en jour, plus manifestes et insupportables !
    Cacher l’origine des criminels permet de continuer à berner le peuple pour le calmer et tenter de l’éloigner de l’UDC.

  20. Posté par rikiki le

    @ S Dumont, Tout à fait de votre avis. J’ajouterai que plus de 80% des pensionnaires de prison sont d’origines étrangères. Sachant que les étrangers en Suisse sont tout de même largement minoritaire par rapport à la population suisse, cela donne une belle image des enfumages par les statistiques. Sauf si l’on fait comme en France qui n’a pratiquement plus d’étranger puisque tous naturalisés ! Mme Marra n’a en fait qu’un petit pois à la place de la cervelle pour pouvoir lire les statistiques ou pire une grande révolutionnaire dangereuse.

  21. Posté par RealRecognizeReal le

    « Car cela amène à stigmatiser toute une communauté, et après, la communauté se révolte »

    Bel aveux à quel point les gauchistes sont des incapables. Au-lieux de filtrer ce qui rentre en Suisse et avoir le contrôle, c’est les communautés étrangères à problème (bientôt en sur-nombre) qui vont nous foutre des coup de batons si nous emettons une seule remarque à leur sujet.

    Bientôt, pour ne stigmatiser personne, ils écriront un « humain » a commis un délit.

  22. Posté par Aude le

    Derek Doppler@
    Donc, on ne paie plus rien, idem pour les migrants criminels.

  23. Posté par Aude le

    Oh, A.Marra et ses collègues ont été stigmatisés par les réactions de l’affaire de Delémont.
    Plus jamais ça – pas la frappe mais les réactions –
    Sauf que s’il se trouve un portable baladeur ça deviendrait difficile à camoufler. Et les réseaux sociaux prendront le relais de la police.
    Alors on censurera la vidéo, on censurera la parole, on censurera La Liberté d’expression excepté celle des gauchistes.
    Bienvenue dans le monde totalitaire de la gauche décomplexée.
    Ben «  On ne doit pas donner des informations à n’importe qui » dixit Ada.
    N’importe qui c’est aussi une partie du peuple qui l’a élue.
    Nom de nom, on ne doit rien savoir c’est interdit. Car Savoir c’est Pouvoir.
    Alors il faut cultiver l’ignorance des citoyens, de ces moutons, c’est commode, c’est vachement démocratique!

  24. Posté par Hervé le

    Révéler le sexe des criminels est sexiste. D’ailleurs, révéler l’âge ne sert qu’à stigmatiser des classes d’âges. Et mince, révéler un crime stigmatise les criminels tout court… Faut tout arrêter!

  25. Posté par Derek Doppler le

    Je pense qu’au restaurant les menus ne devraient plus mentionner ni les prix ni même les plats.

  26. Posté par S. Dumont le

    Imaginez un seul instant que les suisses apprennent que le taux de chômage des africains représente 10,5 % en septembre 2017 soit 0,1 % de plus par rapport au mois précédent, sur une moyenne suisse de 3 %. Il est donc préférable de dire que le taux de chômage général baisse ou/est resté stable.
    Imaginez un seul instant que les suisses apprennent que les africains prennent la troisième place au niveau de l’augmentation de la population. Donc, vaut mieux informer que l’immigration baisse et que les italiens et les portugais rentrent dans leur pays à cause du manque de soleil en Suisse.
    Imaginez un seul instant que les suisses apprennent que le taux de l’aide sociale des requérants d’asile représente la majorité. Il vaut mieux informer que les familles monoparentales et les personnes seules sont les plus touchées dans l’aide sociale.
    Il en va de même pour les délits graves ou pas!
    Ce politiquement correct, que j’appelle manipulation à grande échelle, mettrait beaucoup de suisses en colère et perdraient toute confiance dans nos autorités ce qui aurait également pour conséquence de modifier considérablement les élections et les votations!!

  27. Posté par Mescolles le

    Même un étranger naturalisé suisse n’est pas forcément suisse, surtout depuis que l’on donne la nationalité suisse à tour de bras. Lu sur le même site, à propos du « Suisse » arrêté pour accointance avec les terroristes en France: « Or on apprend par LCI qu’il s’agit d’un imam d’origine bosniaque.
    Figure également un imam de nationalité suisse, mais d’origine bosniaque ».
    Donc la nationalité suisse ne veut malheureusement plus rien dire! Il ne sert plus à rien, effectivement, d’évoquer la nationalité des malfrats. Il est bien plus intéressant de parler de leur origine et non plus de leur nationalité dont la véritable signification a été diluée dans le mondialisme et l’ouverture des frontières et ne veut donc plus rien dire.

  28. Posté par coocool le

    Si on suit le raisonnement idéologique et biaisé de la Marra, il ne faudrait pas non plus faire mention du sexe du criminel, car la surreprésentation masculine écrasante dans les crimes et délits serait alors une incitation au sexisme ? Les socialistes ont horreur de la vérité.

  29. Posté par JeanDa le

    « Débat entre deux socialistes »
    La RTS continue comme si tout allait bien !
    Croyez-vous qu’elle aurait pu inviter un non socialaud pour étendre la discussion et la rendre plus intéressante ? Noooon surtout pas ! Le bon peuple inculte pourrait avoir des idées de sympathie pour d’autres partis : Quelle horreur !

    => NO BILLAG = OUIIIII !

  30. Posté par SERTORIUS le

    ‘Marra nous apprend qu’il ne faut pas parler d’étrangers, car « quand on est de troisième génération, on est juste un Suisse pas encore naturalisé » !’

    Donc, quand on est de troisième génération, on est juste un Suisse qui n’est tout simplement pas Suisse!

  31. Posté par Baron d'Bobard le

    Ils devraient directement faire fermer les instituts de sondage et les départements de statistiques. Faire interdire tout groupements statistiques et les analyses de variance.
    Les socialistes ne tolèrent pas la réalité et les faits. Seule leur idéologie compte.

  32. Posté par Bussy le

    Bravo Mme Marra, belle balle dans le pied, dorénavant, les délinquants seront à 100% étrangers, et chaque Suisse pourra leur attribuer l’origine qui lui convient…. les Kosovars, et pour cause, vont déguster !

  33. Posté par Tommy le

    Encore cette peste rouge!
    Je croyais qu’elle avait disparu des écrans radars.

  34. Posté par Antoine le

    A mon avis, on doit publier ce genre d’information (nationalité des criminels), même si le chef de la police de Zürich l’interdit.
    Pour les personnes naturalisées suisses, on ne tient pas compte si c’est de la 1ère, 2ème, Xème génération. Lorsqu’on est Suisse, on a adopté au plus profond de soi tous les us et coutumes du pays.
    Pour Mme Marra (PS), il lui manque un grain de bon sens et devrait démissionner du PS et changer de mentalité !

  35. Posté par Le Taz le

    Pourquoi sont-ce des socialistes qui débattent?

    Ces crétins n’ont toujours pas compris que pour les souverainistes, le droit du sol n’existe pas, ça n’est pas parce que quelqu’un a été naturalisé par un système socialiste qu’il est Suisse! Être Suisse c’est être attaché à notre culture, à nos traditions, à nos valeurs et à notre histoire! Ces naturalisations sont un cancer pour notre pays, elles faussent totalement les élections. Ada Marra en est le parfait exemple!

  36. Posté par Gabrielle le

    Pourrait-on à l’avenir cesser de publier des photos du fléau Marra sur ce site ? On a déjà envie de vomir en la lisant, alors en la regardant…

  37. Posté par Anna le

    Que madame Marra retourne s’occuper de l’éducation de ses rejetons!

  38. Posté par Marie-France le

    Pour Addolorata Marra, publier le pays d’origine des criminels, ça n’apporte rien au débat politique et à la discussion publique
    Sauf si le criminel est un suisse « de souche  » là quand même ça vaut la peine d’être mentionnée, car évidemment, ça nourrit le débat et la discussion publique!

  39. Posté par Frank Leutenegger le

    Addolorata reste semblable à elle-même. En revanche, il faut reconnaître que notre Killias national n’est pas bête: c’est vrai que chaque fois qu’on lit dans un article « l’homme de 24 ans » et dans celui d’à côté « le Suisse de 24 ans », on se dit que l’UDC est plus crédible que le PS !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.