Election d’Ignazio Cassis. La presse de gauche commence à grincer des dents

post_thumb_default
Election d'Ignazio Cassis. La presse de gauche commence à grincer des dents.
Le quotidien de gauche zuricois Tagesanzeiger, s'il salue en grinçant des dents l'élection d'Ignazio Cassis, en profite pour renouveler ses attaques contre l'inititiave sur l'immigration de masse, qu'il considère comme trop radicale et le produit d'une europhobie sans nuance. On peut s'attendre à des commentaires du genre dans les journaux que le Tagesanzeiger possède en Suisse romande.
Traduction (Claude Haenggli) : Le nouveau ministre des affaires étrangères doit montrer que la voie bilatérale consiste à donner et recevoir et que la démocratie directe n'est pas négociable. Cela peut être considéré comme allant de soi. Toutefois, ces évidences ont fait place ces dernières années à une europhobie sans nuance (sic), qui a permis à des revendications radicales (sic) comme l'initiative sur l'immigration de masse d'obtenir la majorité.
Claude Haenggli, 20.9.2017

Un commentaire

  1. Posté par Spipou le

    Où peut-on trouver des informations sur Ignazio Cassis, et surtout sur son programme politique ? Wikipédia en donne un aperçu, mais très succinct.

    Merci.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.