La confédération aurait dépensé 289 millions pour les Erythréens en 2015

erythréens

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga doit prendre la position au sujet du coût de l'asile.

Les demandeurs d'asile érythréens sont un constant et brûlant sujet au parlement fédéral. En effet, la conseillère nationale UDC zürichoise Barbara Steinemann a demandé que S. Sommaruga dévoile ce qu'ont coûté en aides sociales les Erythréens en 2015. Selon les comptes de Barbara Steinmann, la facture se monterait à 596 millions de francs pour 33'130  érythréens.

Suite en allemand

17 commentaires

  1. Posté par sg le

    Tous ces migrants coûtent une fortune à notre pays et ça n’est pas prêt de s’arrêter quand on sait que ça rapporte des des millions au gouvernement qui les reçoit! Voir l’émission de RTS2 de 21h25  » Réfugiés un marché sous influence  » émission de lundi 18 septembre. Vous comprendrez pourquoi!

  2. Posté par My Suisse le

    La résponsable coupable est Sommaruga! Ces profiteurs auraient bien tord de décliner l’invitation de cette mauvaise personne (………..) qui trahit le peuple suisse et par là tout le pays!
    A quand une pétition pour demander la démission de cette « peau de vache »….voilà c’est sortie!

  3. Posté par Astérix contre les islamistes le

    De vrai gueules de porte bonheur ces érythréens !

  4. Posté par Julie Rochat le

    @Christian Hofer
    C’est sûr que si on compte sur leur retour volontaire, ces chers Erythréens ne sont pas près de mettre les voiles. Pensez, la vie est trop belle ici, choyés comme ils sont. Ils squattent le banc à l’entrée de notre petite Migros locale (pourquoi la Direction ne les fout pas dehors?), vautrés toute la journée, ça m’insupporte. Cet après-midi j’attendais derrière une de ces « chances » au kiosque de la Coop pendant que Môssieur payait son tabac avec sa Postcard (alimentée par qui?), très à l’aise avec ce mode de paiement…. Je ne supporte plus de voir ces parasites !!

  5. Posté par Christian Hofer le

    Voici comment Sommaruga nous impose des gens que nous ne voulons pas sous couvert « d’humanitaire »:

    « Cependant, Sommaruga a souligné que seul le retour volontaire était possible parce que les autorités érythréennes n’acceptaient pas les rapatriements forcés. « Les personnes qui ne respectent pas l’obligation de quitter le pays ne reçoivent qu’une aide d’urgence ». »

    Tout cela, cette pécore le sait très bien. Elle vide les caisses de la Confédération en sachant qu’aucun retour en arrière est possible.

    Voilà donc le Conseil fédéral que nous avons…

  6. Posté par Peter Bishop le

    Venez vous balader dans le quartier Carouge/Acacias, il y en a des centaines… Tous avec des vêtements de marque tout neuf, vélos, iPhone et cie… Et bien sûr, pas un ne travaille…
    Pendant ce temps là, je suis en fin de droit, on me refuse l’aide sociale car j’ai un peu d’économies (qui du coup fond comme neige au soleil)… Je viens de « fêter » mes 35 ans et j’en ai marre mais marre…

  7. Posté par Un observateur le

    Ces jeunes Erythreens et autres viennent en éclaireurs pour obtenir les papiers afin de faire le regroupement familial.
    J’ai fait des missions durant de longues années en Afrique et ce qui m’a surpris, c’est ce désir obsessionnel d’émigrer en Europe. Même les enfants avaient comme projet de rejoindre l’Éden Européen à la première occasion. Les raisons sont économiques et culturelles.
    Le plus grave n’est pas ces centaînés de millions dépensés pour ces réfugiés dont 97% au moins sont des migrants économiques, mais la suite car leur but n’est pas la protection ou résidence temporaire mais une immigration définitive pour profiter des prestations et avantages …
    Vu le nombre et la difficulté d’intégration sociale, économique, culturelle (95 % des Erythreens sont toijours au social après 5 ans de séjour en Suisse ) le danger est la déstabilisation de toute la société avec des conséquences dévastatrices et irréversibles .

  8. Posté par sophie le

    Donc plus que le trou de l’AVS !!! Mais tout va bien les vieux autochtones qui ont travaillé toute leur vie peuvent crever les érythréens sont choyés, l’honneur est sauf

  9. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    Tout-a-fait raison avec les commentaires du dessus, mais il ne faut surtout pas oublier les clients venant par exemple du Nigeria et de tel pays , qui n ont rien a foutre ici , et que les gauchos-bobos traîtres a leur patrie sont d accord de laisser rentrer ….Faut-il rappeler a ces fumiers que l asile ne doit regarder que les personnes victimes de la guerre et de la violence ? ,mais ces fumiers ont sans doute oublie une chose principale , c est qu ils y passeront ausii tres rapidement avec l invasion barbare !

  10. Posté par Jean-Francois Morf le

    La Confédération leur offre l’assurance de base pas chère, puis nos hôpitaux leur offrent opérations du coeur et transplantations à 0,1 million, payées avec des réserves accumulées par le bon peuple suisse!
    On leur offre le logement, mais qui paye les dégâts qu’ils provoquent en égorgeant le mouton au salon, les inondations, les incendies? Le bon peuple suisse qui paye les primes d’assurance augmentées!

  11. Posté par j.j le

    Ces « gueules d’E.T » m’exaspèrent de plus en plus …je les vois quotidiennement larver avec leurs touffes hirsutes, bières à la main en reluquant des jeunes filles même mineures et en faisant comme si leur p…… de présence était normale et souhaitée!!! DEGAGEZ!!!!

  12. Posté par Sergio le

    Combien ? 596 millions pour 33’130 migrants = 18’000 francs par tête = 1’500 francs par mois. A quoi il faut ajouter la prise en charge de la LAMal, du logement, des impôts, Billag, des frais de bouche et j’en passe. Bref, c’est bien plus que ne touche n’importe quel rentier AVS. Aux armes citoyens !

  13. Posté par Yolande C.H. le

    1500.- par mois pour payer le logement sans caution, les soins, la nourriture et les déplacements, ceci sans travailler, sans tâches administratives ni feuilles d’impôts à remplir, permettant avec le reste de téléphoner et de se vêtir: elle est pas belle la vie en Suisse?

  14. Posté par Antoine le

    Je cite :  » En 2015. Selon les comptes de Barbara Steinmann, la facture se monterait à 596 millions de francs pour 33’130 érythréens. » et en 2016 et 2017 ? Cela devient affolant ! On puise dans la caisse fédérale, le coût du social EXPLOSE, bientôt ce seront les taxes et les impôts qui vont EXPLOSER !! Les NÔTRES (bourses pour étudiants, familles pauvres, personnes seules dans le besoin, etc …) avant les autres, tel est mon slogan !

  15. Posté par Claire le

    Oui, mais c’est un bon investissement car ce sont de futurs ingénieurs, techniciens, chercheurs, etc! Il n’y a qu’à voir les chances pour la France qu’on laisse rentrer depuis des décennies… on a vite compris que c’étaient de gentils cerveaux.

  16. Posté par Bussy le

    600 mios pour ceux qui sont en procédure d’asile, et combien d’autres centaines de mios pour ceux qui ont franchi cette étape, mais sont quand même toujours à notre charge ?
    Un milliard peut-être par année, tout compris ? Plus ?

  17. Posté par UnOurs le

    Et pendant ce temps, en Suisse, le soir on drogue les vieux dans les asiles pour qu’ils demandent moins de soins.

    PS: « Selon les comptes de Barbara Steinmann, la facture se monterait à 596 millions de francs pour 33’130 érythréens. »
    Les smartphones haut de gamme, les baskets à la mode et les tournées générales sur les terrasses près des gares, ce n’est pas donné. Un bourgeois de droite vous dira que ça fait marcher le commerce.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.