France: Voici le maigre repas des policiers escortant Macron pour une journée de 10 heures de travail

le-panier-repas-distribue-a-de-nombreux-policiers-de-la-securite-publique-charges-d-assurer-la-visite-d-emmanuel-macron-a-forbach-photo-dr-1504726994

Après avoir accompagné le chef de l'État lors d'un déplacement, des policiers n'ont reçu qu'un “goûter” en guise de repas.

Un “simple goûter” qui ne passe pas. Lundi 4 septembre, alors qu'Emmanuel Macron se rendait à Forbach, en Moselle, pour visiter une école primaire, les agents de la Direction départementale de la sécurité publique de Moselle ont dû recourir à leurs collègues de la Section d’intervention (SI) de Nancy pour assurer la sécurité, indique L'Est Républicain. Et visiblement, le repas qui leur a été servi attise la colère des fonctionnaires.

C’est un manque criant de considération

En poste durant près de 10 heures, et positionnés avant 6 heures du matin sur les lieux du voyage officiel présidentiel, les agents en question se sont vus servir une collation à 10 heures : une pomme, une briquette de jus de fruit, un petit paquet de biscuits et une bouteille d'eau. Mais ce qui s'apparente au goûter d'un écolier constituait en réalité le seul et unique repas servi aux forces de l'ordre venues escorter le chef de l'État. Un état de fait dénoncé sur les réseaux sociaux par le syndicat Unité-SGP-Police FO au travers d'une publication sur Facebook.

La photo illustre une fois de plus la considération de l'administration car le repas tant attendu s'est avéré être un simple goûter”, affirme le syndicat, soulignant que les agents “ont passé la journée entière sur un service d'ordre épuisant physiquement et psychologiquement.” Interrogé par L'Est Républicain au sujet de cet en-cas pour le moins frugal, un policier s'est lui aussi indigné. “Quand on a su qu’il s’agissait du seul et unique repas auquel nous aurions droit, on a cru à une blague”, a-t-il expliqué, avant d'ajouter : “C’est un manque criant de considération pour des économies de bout de chandelle.

Source

8 commentaires

  1. Posté par bnanard le

    ohhhhhhhh. Lui, il a eu quoi comme repas?

  2. Posté par Jacques Beckie le

    Oui ça rappelle les rations de combat à l’armée avec le chocolat chaud à……l’eau

  3. Posté par Dupond le

    Les syndicats de police ont appelé a voter « macron « (sans majuscule) et meme le général soubelet (sans majuscule aussi) ……Quand il s’agissait de gazer les meres de famille et nos vieux a la MPT les flics y allaient de bon coeur !!! A la gare d’Anduze la gendarmerie a gazer des villageois venus manifester sans faire de casse : Alors oui ils peuvent etre pris pour des cons
    https://www.youtube.com/watch?v=DgmOFJGmees

  4. Posté par Panache l'Écureuil le

    C’est vraiment dans la lignée du fameux
    « S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche! »

  5. Posté par Koenig le

    UN GRAND MERCI AUX ABRUTI(e)S POUR AVOIR VOTE POUR BÉBÉ HOLLANDE HONTE A VOUS !!!!!!!!
    s

  6. Posté par poulbot le

    Macron méprise les français et françaises ; seul les grands patrons , les banquiers trouve grâce a ses yeux . Les sans dents remercient tout ceux et celles qui ont voté pour ce sinistre personnage .

  7. Posté par Fripouille 22 le

    Rien de surprenant de la part de  » Micron  » sont mépris en dit long sur le personnage .

  8. Posté par Léo C le

    Il va encore gagner des points, Jupiter. Déjà copain avec les militaires, il enclenche sur la police.

    Ce sombre personnage est à écarter de la vie politique.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.