«L’opposition syrienne doit reconnaître sa défaite» : l’ONU appelle les rebelles à négocier

post_thumb_default

 

La reconquête de Deir ez-Zor par l'armée syrienne avec l'appui de l'aviation russe semble en passe de sceller le sort des opposants à Bachar el-Assad. Et à leur suite, estime l'ONU, les rebelles devraient revoir à la baisse leurs prétentions. «L'opposition sera-t-elle capable de se montrer unie et assez réaliste pour admettre qu'elle n'a pas gagné la guerre ?», s'est ainsi interrogé le 6 septembre l'envoyé spécial en Syrie pour l'ONU, Staffan de Mistura, cité par Reuters.

«Pour l'opposition, le message est très clair. S'ils [les rebelles] espéraient gagner la guerre, les faits montrent que ce n'est pas le cas. Donc maintenant, il est temps de gagner la paix.»

Alors que des journalistes lui demandaient s'il sous-entendait que le gouvernement syrien avait remporté la guerre, il a répondu que si les forces régulières avaient avancé militairement, personne ne pouvait encore clamer victoire. Il a appelé les deux parties à la négociation afin de construire une solution politique.

Les commentaires de l'envoyé spécial surviennent alors que Daesh est en passe d'être chassée de ses deux principales zones d'influence : Raqqa et Deir ez-Zor.

Lire aussi : Armes à feu et blindés enterrés : l'arsenal de Daesh révélé après la libération de Deir-ez-Zor

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.