14 commentaires

  1. Posté par Mauron le

    Si tous les enfants sont majeurs il n’y a aucune raison valable pour que les parents restent en Suisse. Si les enfants ne sont pas majeurs sur quelle base légale ont-ils été naturalisés alors que les parents n’avaient qu’un permis provisoire ?

  2. Posté par sophie edouard le

    Donc sont arrivés il y a 20 ans en Suisse, avec trois enfants. N’ont jamais travaillé, jamais parlé une des langues, toujours au bénéfice des sociaux et font 3 autres enfants, donc 8 personnes en charge des sociaux. Maintenant, le père est à l’AVS…. franchement si cela n’est pas révoltant!!! Mais leur votation pour payer plus de taxes pour financer l’AVS, j’espère que nos autorités savent ou elles peuvent se les mettre !!!

  3. Posté par Marsac le

    S’ils profitent du système, il faut changer le système. En France, l’immigration en santé, habitation, nourrissage, juridique etc…c’est 20 milliards de plus par an.
    Il faut imiter les autres états africains, leurs frères: renvoyer tous ces gens aux mœurs mortifères de notre civilisation.

  4. Posté par Wouly le

    Notre système social est complètement OBSOLÈTE ! Les sommes gaspillées par notre administration fait peur. On est broyé par les impôts et autres taxes, alors que certains n’ont même pas besoin de se lever pour subvenir à leurs besoins !! IGNOBLE ! Bande de racailles !

  5. Posté par philippe le

    C’est le bon moyen de profiter de la Suisse. C’est scandaleux il faut que ça cesse et réformer nos institutions. moi syndiqué je dis que la gauche par son hypocrisie nous met dans la M.

  6. Posté par WILD le

    AVS doit changer; ceux qui n’ont pas travaillé ne peuvent pas toucher l’AVS. L’Assistance Sociale doit être aussi changée, 20 ans toucher l’ass. soc. trop généreuse les suisses doivent travailler comme des forcenés pour payer et payer les impôts, SCANDALEUX

  7. Posté par bonardo le

    SCANDALEUX ,HONTEUX ,HONTE SUR NOTRE GOUVERNEMENT DE PACOTILLE ,MAIS CURIEUSEMENT L`AVS EST DANS LE ROUGE ?????

  8. Posté par P. le

    Il serait intéressant de savoir quel âge ont leurs 3 derniers enfants. Sont-ils adolescents ? Adultes ? Le cas échéant, travaillent-ils ? Sont-ils bien intégrés ?

    S’ils sont adultes et bien intégrés, il n’y a absolument aucune raison que les vieux restent en Suisse, à la charge des suisses. Combien de familles sont dispersées de par le monde et ne se voient qu’occasionnellement ? Cela nuit-il à l’évolution des enfants ou des petits-enfants ? Bien sûr que non.

  9. Posté par Christian Hofer le

    @ Le Consterné

    Tout simplement NON. Car l’aide sociale avait clairement stipulé que nombre de Suisses qui pourtant avaient droit à l’aide sociale, la refusaient.

    Et que si ces Suisses demandaient réellement un soutien, alors toute l’infrastructure en souffrirait (au vu du nombre). C’est un article que j’avais lu il y a 2-3 ans.

    Le système social suisse peut perdurer avec une population honnête, pas autrement. Et ici, elle a atteint ses limites avec les immigrations des 20 dernières années, spécifiquement musulmanes. C’est donc la destruction de notre société dont il s’agit. Et ils n’ont aucun remord à voir notre pays dans les dettes. Ce n’est pas le leur, ils peuvent toujours en partir en cas de problèmes. Nous pas!

    Votre commentaire fait d’ailleurs le bonheur de ces musulmans qui peuvent ainsi se croire dans leurs droits alors qu’ils mentent et profitent.

    Et personnellement, je n’irais pas dans un autre pays pour le piller. En particulier si je suis accueilli en tant que réfugié, nourri, soigné, logé. C’est une question de VALEURS. Or pour les musulmans, voler un kouffar n’est pas du vol. Nous sommes face à une question culturelle, religieuse, de respect.

    En Suisse, aller à l’aide sociale est synonyme de honte je vous rappelle.

    Mais le problème ne s’arrête pas là: en offrant le passeport à ces enfants, notre administration favorise l’essor de l’islam dans notre pays, avec notre argent. Ce n’est pas qu’une question d’aide sociale.

  10. Posté par Madelaine le

    Combien de cas similaires ? Pour lesquels nous, nous travaillons et payons de ruineuses cotisations. Ecoeurée à un point…

  11. Posté par Le Consterné le

    @Nicolas et la plupart des commentateurs :
    Si la principauté de Monaco offrait aux citoyens suisses un appartement, 30’000 Eu/mois, les soins gratuits, pour s’y installer, je crois que beaucoup accepteraient. Pour tous ces immigrants du tiers-monde, dont les musulmans, ils sont dans cette situation, mais en ce qui concerne la Suisse. Ils ne font que profiter de ce que la Suisse leur offre. Les responsables de ce scandale ne sont absolument pas musulmans ! Et combien de fois le peuple « suisse » a « mal » voté ? Entrée dans l’ONU, refus de plusieurs votations voulant limiter l’immigration de manière significative depuis 50 ans (Ecopop p. ex.), etc.

  12. Posté par Fanfouet le

    Arrivés en 1997 et jamais travaillé depuis… Suivent des cours de français depuis 1999 et n’arrivent toujours pas à le parler… Heureusement qu’ils sont là pour nous payer nos rentes AVS et nos retraites !

  13. Posté par Nicolas le

    Pourrir le système social des kufr fait partie du jihad.

  14. Posté par Hexgradior le

    « La famille a cependant été admise provisoirement en 1999. »
    Par quelle aberration mentale a-t’on octroyé la naturalisation aux enfants qui ont aussi été admis provisoirement en même temps que les parents?
    Est-ce qu’on est devenu complètement débile dans ce pays?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.