Médias romands et leurs rengaines : Trump, l’UDC, les migrants, les socialistes… et maintenant Ignazio Cassis

tv-penchait-a-gauche

La presse romande ne connaît pas de limites dans sa propagande pro-gauche. Hier, les talons de Melania Trump au Texas créaient le scandale, 20 minutes en faisait même sa couverture. Chaque jour, aux Etats-Unis, les journalistes de gauche épient les faits et gestes du président Trump pour le tourner en dérision. Les médias romands avalent et nous régurgitent toute cette campagne de haine, de la même façon que les journalistes de Kim Jong-un. C’est la même méthode, pour le même but. Les gauchistes d’Occident sont tout aussi fermés à l’idée de traiter objectivement la réalité que l’est le pharaon bouffi de la Corée du Nord.

manchette-24heures-scientologie-UDC-2

Nous pourrions passer notre vie à dénoncer les campagnes anti-UDC ininterrompues dans nos médias. Par exemple, 24 heures en fait un gros titre le 28 août :

« Les étranges coïncidences d’un combat contre les électrochocs », en insinuant vicieusement une sorte de parenté entre l’UDC et une secte sulfureuse – sous prétexte que le conseiller national UDC bernois a adressé un postulat au Conseil Fédéral contre les électrochocs* et que les scientologues ont également lancé une pétition dans ce sens :

[…] « L’UDC et les scientologues sont-ils de mèche ? Bien que simultanées et nourries par la même rhétorique, les deux démarches ne seraient pas coordonnées. « Pure coïncidence », affirment d’une seule voix les intéressés. Ce n’est pourtant pas la première fois que l’existence de liens entre le plus grand parti de Suisse et la scientologie est évoquée. Deux enquêtes du St. Galler Tagblatt, en 2009 et 20012, ont ainsi montré la convergence d’offensives contre la Ritaline** lancées dans des parlements cantonaux. » […]

Ces « étranges » coïncidences matière à tous les soupçons, c’est du Goebbels parfait, et quel coupable va-t-on ainsi pouvoir diaboliser davantage ? Vous avez gagné, c’est l’UDC !

 

Depuis la démission de Burkhalter, une nouvelle hystérie générale s’ajoute au ronron habituel. La TSR, et toute la presse romande, sont en campagne contre la candidature d’Ignazio Cassis au Conseil fédéral et pour celles de Moret et Maudet. A mesure que cette élection approchant, les médias deviennent de plus en plus agressifs.

Le 29 août, au TJ de 19h30, l’inoxydable Rochebin a présenté un reportage avantageux sur le très ambitieux Pierre Maudet.

Le même jour, 24 heures s’en prend à Ignazio Cassis :

- Editorial de Thierry Meyer, rédacteur en chef : « Double nationalité, mais simple honte » « […] qui donnerait à la rentrée politique suisse des accents nauséabonds […] »

- Page 9, article de Florent Quiquerez, sous le titre « L’erreur d’Ignazio Cassis en pleine polémique sur la double nationalité ».

– Lisa Mazzone, qui intervient à tout propos, ne trahit pas sa réputation : « […] le signal envoyé est très mauvais : celui d’une incompatibilité entre l’identité suisse et italienne, alors que l’immigration transalpine a façonné notre pays, nos infrastructures notamment. » Et Quiquerez de conclure, toujours en citant Lisa Mazzone : « Pour celle qui est aussi Italo-Suisse, Ignazio Cassis « se vend à l’UDC.»

 

Depuis des semaines, les journalistes érigent en qualité le fait pour les élus d’avoir une double nationalité, car ils représenteraient mieux la population suisse.

Maintenant, ils font tout pour discréditer Ignazio Cassis, et tournent en lâcheté ou en trahison le fait qu’il ait renoncé à sa nationalité italienne.

Le problème avec Cassis : il n’est pas de gauche, c’est pourquoi les médias s’agitent.

« Cassis, le malaise », titre Eric Felley dans Le Matin du 29 août :

[…] « D’aucuns dénoncent l’opportunisme du Tessinois à quelques semaines de l’élection au Conseil Fédéral du 20 septembre. […] Aujourd’hui, pourtant, 1,43 millions de Suisses possèdent une double nationalité (870 000 en Suisse et 560 000 à l’étranger). »

[…] « Ignazio Cassis a pris les devants. Il a renoncé à la nationalité italienne qui lui venait de son père depuis sa naissance. […] « Pathétique de renoncer à son identité ! Pour plaire à qui ? » L’ex-président du PDC et conseiller d’Etat valaisan Christophe Darbellay est sorti de sa réserve sur les réseaux sociaux pour dénoncer ce geste d’allégeance du Tessinois à l’UDC. »

[…] « Mais je [Philippe Nantermod (PLR/VS)] remarque que les gens autour de moi ont tendance à se crisper sur ce sujet. » Pourquoi ? « Parce qu’il a fait quelque chose pour plaire à l’UDC, sans qu’on le lui demande. » […]

Cet article comporte également en encadré une citation de Lisa Mazzone, autre double nationale : «Ignazio Cassis ne peut pas changer son passé ni sa famille »

 

Le pathétique se situe du côté de nos médias de gauche mais ils sont incapables d’un minimum d’introspection.

Les talons de Melania Trump sont effectivement d’une hauteur phénoménale par rapport aux égouts dans lesquelles les journalistes romands nagent quotidiennement !

 

*Traitement psychiatrique mondialement contesté mais couramment pratiqué, par exemple, à Cery (Lausanne).

**Médicament prescrit pour des enfants hyperactifs, également mondialement contesté.

 

Cenator, 31 août 2017

14 commentaires

  1. Posté par Bertrand le

    Je crois comprendre pourquoi cette manchette a été publiée.

    Au printemps dernier, un article de 24 Heures indique que son rédacteur en chef va rejoindre comme associé une structure de relations publiques connues sous le nom de Group Dynamics.

    Ces structures vendent à tous les grands groupes économiques qui leurs tombent sous la main des mandats RP à sept ou huit chiffres.

    Que chaque année ou presque, ’24 Heures’ publie un article mettant en parallèle critique de la médecine et scientologie, n’a vraisemblablement pour cause que ces montants impressionnants, tout comme ‘GHI’ avec des unes régulières faisant la promotion de l’internement psychiatrique (mandat probable HUG avec l’argent des contribuables, voir « psychiatrie » site:ghi.ch), ou la ‘Tribune’, sous la plume de Mme Davaris, publiant des articles caricaturalement favorables à des molécules développées par le géant AMGEN (valeur boursière = 3x Credit Suisse) sans indiquer que les profs Unige qu’elle fait intervenir comme témoins de moralité reçoivent un payement régulier de ce même laboratoire.

  2. Posté par M. Zufferey le

    Je suis double national suisse-italien et je trouverait tout à fait normal qu’un Conseiller fédéral doive n’avoir que la nationalité suisse. S’il doit négocier avec le pays avec lequel il partage une nationalité, il ne sera pas neutre. Aux Etats-Unis, il faut être carrément né là-bas. Personne dans les médias romand n’osera critiquer cela, les faux-culs.

  3. Posté par Marie-France le

    @Derek Doppler : « Le Temps » commence peut-être à ouvrir les yeux sur Jean Ziegler–Il serait temps !!

  4. Posté par Dominique Schwander le

    La quasi totalité des médias suisses reprennent quotidiennement les « fakes news » des grands journaux américains. C’est pourquoi, après avoir été une cinquantaine d’années abonnés à l’hebdomadaire américain Time, mon épouse et moi-même avons supprimés notre abonnement à ce journal devenu progressivement extrême gauche.
    Boycottons de tels médias, TV comprise.
    J’attends avec impatience une chaîne TV impartiale, sans aucun sport et qui n’invite que 50 % de médiocres et de gauchos.
    Quand à mon confrère le docteur Cassis c’est un gauchiste de toujours. Maudet est un dangereux islamo-collabo, un carriériste et un grand médiocre. Moret est médiocre comme tant de nos élus et élues. Nos élus médiocres vont préférer un ou une médiocre, ils ne vont pas appeler un Koeppel, un Rösti, un Freysinger, etc.

  5. Posté par Loulou le

    @Firepants

    Je crois que vous avez mal saisi l’article.

    Et en tant que Suisse, sans autre nationalité, il est pour moi insupportable de penser que mon « président » puisse être un jour Italien ou Français.

  6. Posté par philippe le

    à fin juin je n’ai pas renouveler mon abonnement, j’en suis fort aise, Qu’elle croute antidémocratique ce 24 H, on pourra penser plus souvent aux Observateurs !!!!

    NDLR. Il serait temps d’y penser si vous voulez que ça continue. Et sérieusement ; tant de visiteurs viennent tous les jours sans rien donner et font constamment des dépenses inutiles ! A bon entendeur.

  7. Posté par Hervé le

    N’oubliez pas l’ATS. Outil de propagande ultime, anonyme et faisant office d’autorité. La moitié des imbécillités qui sortent dans la presse vient de leurs bureaux.
    Le meilleur commentaire c’est quand même celui de Darbellay.
    1) Pathétique, c’est de manquer de respect à sa femme et de continuer en politique en donneur de leçons.
    2) Cassis n’a même pas besoin de se vendre, les deux autres sont tellement nuls que c’est son image qu’il faut détruire pour qu’un UDC accepte l’un des deux autres rigolos.

  8. Posté par Bussy le

    Je suis allé sur une adresse google du journal 24 heures.
    Voilà les noms du personnel que j’ai relevés : Meyer, Bournoud, Giroud, Muller, Martin, Pescante, Rime, Meylan, Iuncker-Gomez, Wassmer, Portier.
    Aucun nom d’origine africaine ou balkanique : ces gens de gauche seraient-ils racistes ?
    La diversité, c’est pour les autres ?
    Ah ces gauchistes, quelle bande de rigolos !
    Attention, au train où ça y va, vous n’allez pas tarder à entendre des bruits de fourches…..

  9. Posté par Wouly le

    La (RTS) Radio TV Socialiste que je n’écoute plus est un exemple à ne PAS suivre. Une lobotomisation du matin au soir avec à 19H30 la  »messe » de Darius. La problématique des bi-nationaux existent depuis des dizaines d’années. Maudet, Mazzone, Cassis et tous les autres devraient faire honnêtement leur choix AVANT de postuler pour des postes à responsabilité dans MON PAYS.

  10. Posté par Willy le

    Ils ont le droit de dire et de pensé ça, après tout, qu’attendre de plus des gauchistes décérébrés de ce pays… Le problème est qu’il n’y a aucun journale pour approuver la démarche personnelle et de bon sens de M. Cassis. On paye billag mais les voix de droite ne sont représentées nul part. Que l’on nous parle plus jamais de diversité des médias en Suisse romamde ! C’est des foutaises. Stop billag, vite !

  11. Posté par Fanfouet le

    Il y a un chiffre qui m’interpelle: Eric Fellay déclare « il y a 870’000 doubles nationaux en Suisse ». Hors hier l’office de la statistique nous annonçait qu’il y a 2,1 millions d’étrangers résidant dans notre pays, soit 25% des 8,4 millions de la population totale.
    Si je sais encore calculer, il y a donc près de 3 millions de résidents ayant une nationalité pas uniquement suisse, soit…. 36 % de la population ! Et je ne compte pas les fraîchement naturalisés, on approcherait alors des 40 %….

  12. Posté par firepants le

    Il est assez peu surprenant de voir 24heures prêcher pour sa propre paroisse et soutenir les candidats romands à la place du Tessinois Et mauvaise foi de votre part @Cenator… C’était pas lesobservateurs.ch qui ont allègrement tapé sur Pierre Maudet car il était binational ? Il est pourtant tout autant à droite que Cassis !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.