Chuuut, encore confidentiel

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national
chut

Attention, ne le dites pas trop fort, c'est pour l'heure encore presque confidentiel. Il semblerait selon la presse espagnole que deux des terroristes qui viennent d'agir en Catalogne aient fait un court séjour en décembre dernier à Zurich. Les esprits audacieux prêtent à notre duo non pas des visées touristiques mais plutôt didactiques, les deux hommes ayant vraisemblablement été initiés à la fabrication et à l'usage d'explosifs. Certains analystes intrépides évoquent même la célèbre mosquée An Nur de Winterthur, souvent citée lorsqu'il est question de voyageurs à destination de l'Etat Islamique. Tout porte à croire que le conditionnel d'aujourd'hui sera l'affirmatif de demain et on peut d'ores et déjà se risquer à quelques réflexions. Si d'aventure les faits s'avèrent, nous aurons une nouvelle fois la confirmation que la Suisse vit toujours sur le gentlemen's agreement passé avec les terroristes du Moyen-Orient visant à les laisser en paix chez nous tant et aussi longtemps qu'ils tuent ailleurs.

Il est vrai que le monde politique est grandement aidé dans sa lâcheté par l'incurie chronique qui ravage le Ministère public de la Confédération. Cette instance fort coûteuse n'est guère bonne qu'à arrêter quelque prince corrompu de la Fifa, ceci sur la base de requêtes venues d'ailleurs. Pour ce qui est de la lutte contre le terrorisme, les résultats se font un peu attendre. Ceci dit, il ne serait pas étonnant, comme par le passé, que cette noble instance confirme tout prochainement qu'une enquête est en cours et que les prédicateurs d'An Nur sont surveillés. Ce faisant, le Procureur général de la Confédération confirmera simplement l'incapacité de ses services qui n'ont manifestement rien vu passer.

L'aveuglement de l'instance fédérale arrange pas mal de monde. Les juges du Tribunal pénal fédéral à Bellinzone, au vu de leur agenda pour le moins léger, peuvent profiter pleinement du climat agréable qui prévaut au sud des Alpes. Au niveau politique, dans la mesure où le Procureur général et son équipe n'y voient que dalle, il n'y a manifestement aucune menace et, partant, aucun besoin de faire plus pour compliquer quelque peu la vie des jihadistes que nous accueillons avec tant de prévenance. En d'autres temps, on appelait pareille attitude collaboration.

Lorsque nos ennemis finiront par se retourner contre les poltrons que nous sommes, il sera temps pour nous de relire la fable d'Esope Le Laboureur et le Serpent gelé : "Un laboureur trouva dans la saison d’hiver un serpent raidi par le froid. Il en eut pitié, le ramassa et le mit dans son sein. Réchauffé, le serpent reprit son naturel, frappa et tua son bienfaiteur, qui, se sentant mourir, s’écria : « Je l’ai bien mérité, ayant eu pitié d’un méchant."

21 commentaires

  1. Posté par Anne Lauwaert le

    ils n’avaient pas été aussi à Paris et aussi à Bruxelles et le maire monsieur Bonte de Vilvoorde n’avait-il pas averti celui de Barcelone? Allez toi, c’est kamem pas possible… awel awel… a jomme ja, si y plus de frontières et si tout le monde il est gentil… Allons, allons: les bougies et les peluches vont règler tout ça à l’amiable – on joue dans une belle pièce madame…

  2. Posté par Vengeur le

    M.Perrin,
    Bravo, votre article m’est parlant d’autant que les mots sont percutants et le fonds juste.
    Lorsque une certaine »presse » vous imaginez de laquelle il s’agit…vous insultait en écrivant « que le costume de conseiller d’état vous était trop grand »,d’avoir démissionné, vous à donné raison…. car actuellement ce costume, qui ressemble à celui d’un clown est porté par 5 figurants de cirque….

  3. Posté par Maurice le

    Hélas, lucie et Meszigues, les autorités suisses ont décidé d’entendre les pleurnicheries des envahisseurs sans vérifier ce qu’il y a derrière, ainsi ces autorités croient l’âge annoncé, d’où cette invraisemblable quantité de mineurs ; croient qu’ils sont sans-papiers, alors que tous leurs papiers d’identité ont été jetés à la mer sur les conseils des passeurs ; croient que ce sont de pauvres persécutés dans leur pays qui risquent la torture ou la mort, alors que ce sont des envoyés de tout à fait autre chose, soit économiques, soit islamistes.
    Tant que nos autorités confondront les véritables réfugiés avec des immigrants intentionnés, manipulés, voire payés par plus haut encore, l’Union européenne en particulier (Kalergi), ou carrément le Nouvel Ordre mondial (Bilderberg), assistés par des O.N.G. de connivence avec les passeurs, notre Suisse sera envahie par des individus de ce type.
    Qu’un canton s’oppose aux demandes légitimes d’une commune (Nidau) est une atteinte fondamentale à notre fédéralisme. On voit bien par là où se situent et les autorités.

  4. Posté par hmj1937 le

    Les français aussi peuvent être inquiets. Selon la voisine française de la maison qui a explosée tous ses occupants parlaient le français : où sont ils passés ceux là ?

  5. Posté par maury le

    Publié par Rosaly le 2 février 2016

    Femme au serpent
    Donald Trump : j’ai lu cette histoire l’autre jour et je me suis dit: Wow, c’est vraiment surprenant, c’est vraiment incroyable !

    En allant travailler un matin, sur le chemin le long du lac

    Une femme, au cœur tendre, vit un pauvre serpent à moitié gelé.

    « Intéressant ! » dit Donald Trump…

    Sa belle peau colorée de serpent était couverte de givre de rosée.

    Oh ! s’écria-t-elle : “Je vais te prendre et m’occuper de toi”

    « Prends-moi oh douce femme. Prends- moi, pour l’amour du ciel »

    « Prends-moi, oh douce femme », soupira le serpent vicieux.

    Elle l’enveloppa bien confortablement dans une couverture de soie.

    Puis, le déposa près de la cheminée et lui offrit de miel et du lait.

    Elle se dépêcha de rentrer à la maison ce soir-là.

    Dès qu’elle arriva, elle vit que le joli serpent, dont elle avait pris soin, était rétabli.

    “Prends-moi oh, oh douce femme”.

    « Prends-moi pour l’amour du ciel ».

    “Prends-moi, oh douce femme” soupira le serpent vicieux.

    Elle le serra fort contre sa poitrine. « Tu es si beau » lui dit-elle.

    « Mais, si je ne t’avais pas ramené, tu serais mort maintenant.

    Puis, elle caressa sa jolie peau, l’embrassa et le tint serré dans ses bras.

    Mais, au lieu de la remercier, le serpent la mordit violemment.

    « Prends-moi dans tes bras, oh douce femme. Prends-moi, pour l’amour du ciel.

    “Prends-moi, oh douce femme” soupira le serpent vicieux.

    “Je t’ai sauvé” cria la femme “Et tu m’as mordu, pourquoi?”

    “Tu savais que ta morsure était empoisonnée et maintenant je vais mourir. »

    “Oh, tais-toi, femme stupide”, dit le serpent avec un sourire.

    “Tu savais pourtant bien que j’étais un serpent avant de m’accueillir ! »

  6. Posté par Héradote le

    Pas besoin de se référer à Esope, il suffit de relire l’histoire de la période des accords de Munich avec Hitler. On a cru sauver la paix au prix de la lâcheté, on à récolté la guerre. Les démocraties ont abandonné la Tchécoslovaquie, comme nous abandonnons des pans entiers de nos villes au Djihadisme. La lâcheté est le meilleur moyen de perdre une guerre.

  7. Posté par lucie le

    Merci pour votre fable Yvan Perrin, je vais bien sur la conserver pour des commentaires.

    Sinon, ai bien partage votre message

  8. Posté par Dupond le

    Je pense que grace a internet les messages de méfiance envers cette population circulent a la vitesse grand V . Ce qu’il était impossible de prévoir il y a vingt ans n’a plus cours actuellement . Les jeunes sont nés avec le net ,et les vieux s’y sont mis par curiosité et s’y accrochent pour le service qu’il lui rend .Ne reste plus que nos tres anciens que l’age a dépolitisé et qui ne participent plus aux élections . Dans les plus éloignés des villages de France le mot  » taqquia » circule et sa définition est connue !!! Dans toutes les mairies et préfectures des oreilles nationalistes écoutent ….la méfiance se généralise et les politicards verreux ne se sentent plus tres a l’aise .Sous l’occupation dans le village de mes parents du littoral de l’ouest de la France (couvre feu a 19h car zone interdite) le matin avait fleuri des affiches  » taisez vous méfiez vous des oreilles énnemies vous écoutent » ….Il n’y avait pas internet et pourtant le messages passait dans l’heure CQFD

  9. Posté par Christian Hofer le

    les socialistes ont milité pour l’abrogation des frontières. Aujourd’hui, ces mêmes pitres réclament le désarmement des Suisses pour « empêcher le terrorisme ». On vise donc les autochtones déjà respectueux des lois tout en ménageant les musulmans!

    Mais non, on ne nous prend pas pour des cons!

  10. Posté par Claire le

    Est-il bien étonnant qu’il y ait des terroristes islamistes en Suisse, alors qu’ils sont partout en Europe de l’ouest? Ce qui est beaucoup plus surprenant en revanche c’est que, alors que la Suisse a eu le bon sens de ne pas rentrer dans le piège mortifère de l’UE, certains de ses dirigeants se comportent comme si elle en faisait partie, en s’alignant sur la politique migratoire islamophile délétère de Merkel, Juncker, Macron, etc. , avec la complicité des mêmes médias collabos qu’ailleurs.
    Toute l’Europe occidentale court au suicide, voulu par sa propre classe politico-médiatique.

  11. Posté par A. Bloesch le

    Il existe une autre version de la fable d’Écope: «Le laboureur irrité d’une ingratitude si noire, lui fit de grands reproches, et ajoutant l’effet aux menaces, il prit une cognée pour couper en mille morceaux le serpent ingrat qui rendait le mal pour le bien, et qui voulait ôter la vie à son bienfaiteur.» Morale plus «positiviste» pour le bienfaiteur!

  12. Posté par Dan Ruegsegger le

    La fable d’Esope citée n’est en effet pas désopilante du tout. Merci de votre texte.

  13. Posté par bigjames le

    Est-ce que quelqu’un va bientôt se bouger au CF ???
    Ouh ouh !!! Maurer et Parmelin, on se réveille ???

  14. Posté par Christian Hofer le

    Monsieur Perrin, vous devriez aussi demander des comptes à ceux qui ont milité pour la libre circulation, notamment un certain responsable de police : Olivier Prevosto de la Fédération suisse des fonctionnaires de police.

    Il clamait que la « campagne avait été remplie de mensonges et de contre-vérités et nauséabonde » en parlant de l’UDC évidemment. Où se trouve cet individu maintenant et pourquoi n’a-t-il pas à répondre de ses propos après la débâcle complète de la libre-circulation qui est tout au bénéfice du dumping salarial, de la racaille et des terroristes?

  15. Posté par Mezigues le

    Non seulement on les protège mais on les finance! J’ai entendu ce matin à la RSR qu’un réfugié musulman avait touché indument environ CHF 600’000 d’aides sociale depuis qu’il est en Suisse alors que non seulement il n’est pas intégré ne parlant aucune de nos langue mais propage la haine dans certains lieux de culte islamique en déclarant qu’il faut détruire les chrétiens, les russes, les juifs, etc. au profit de l’islam. Le commentateur a eu cette amusante petite phrase:  » il ne restera plus grand monde »! Mais pourquoi donc conserve t-on chez nous ce genre de nuisibles dangereux?

  16. Posté par miranda le

    MES EXCUSES
    j’ai confondu : il ne s’agit pas de LA FONTAINE mais d’ESOPE. Encore mieux, vous me faites découvrir un poète que je n’ai pas l’honneur de connaître. MERCI

  17. Posté par miranda le

    MERCI pour cette fable de la FONTAINE que je ne connaissais pas malheureusement. Mais c’est fait grâce à vous.
    Et cette fable démontre bien ce que les nations européennes sont en train de vivre. Elles ne savent même pas observer le danger et laisse les gens « des hauteurs », les mener à leur disparition.

    Ce sont toujours les mêmes, les braves qui se sacrifieront pour sauver la liberté de ces gens et qui n’en profiteront pas pour eux-mêmes. Renouvellement de l’histoire : le courage n’appartient qu’a quelques uns.

  18. Posté par Lucie le

    Bon a savoir egalement:

    VIDEO : A l’époque de la surveillance totale, des radicaux qui sont souvent connus des services de police peuvent faucher plus d’une centaine de personnes en plein jour et s’échapper. Ils traversent 26 pays de la zone Schengen de l’UE (dont la Suisse), et il n’y aura pas un seul point de contrôle frontalier sur la totalité de leur chemin. Le terroriste suspect de Barcelone a-t-il pu se déplacer en France (et en Suisse)?

    http://arretsurinfo.ch/comment-louverture-des-frontieres-de-lunion-europeenne-a-profite-aux-djihadistes/

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.