Suisse: D’anciens Conseillers fédéraux – dont 2 socialistes – veulent changer notre hymne national

suisse

Christian Hofer: Après la charge de la SSUP, d'anciens Conseillers fédéraux veulent nous forcer au changement. On y retrouve bien sûr deux socialistes, une femme qui a été élue sournoisement par le PS et le PDC et enfin une PDC.

En clair, c'est une attaque centre-gauche à l'encontre de notre hymne national.

**********

Il y a un nouvel hymne national suisse, mais à part les auteurs, personne ne veut le chanter. 

A présent, les partisans du nouvel hymne ont reçu un soutien de premier plan.

Presque personne ne la chante et pourtant, elle préoccupe toute la Suisse: c'est la nouvelle version de l'hymne national.

Elle n'a pas encore beaucoup d'alliés dans le pays, à l'exception des auteurs et de la Société suisse d'utilité publique (SGG - en français la SSUP).

Elle, l'administratrice de la Prairie du Grütli, a donné une impulsion à 700'000.-- pour la recherche du nouvel hymne national suisse, car l'ancien ne lui paraissait plus assez contemporain.

Des soutiens éminents

A présent, selon la « St. Galler Tagblatt ", la SSUP peut se réjouir d'un soutien de premier plan: Les anciennes Conseillères fédérales Ruth Dreifuss (PS), Ruth Metzler (PDC) et Eveline Widmer-Schlumpf (PBD) et l'ancien Conseiller fédéral  Moritz Leuenberger (PS) manifestent publiquement le désir d'un nouvel hymne.

Le socialiste Leuenberger a même reconnu au «St. Galler Tagblatt» qu'à la fin, il ne faisait que bouger les lèvres (lorsqu'il devait chanter l'hymne national) parce qu'il » ne voulait pas mémoriser les « parties grandiloquentes. Il attend avec impatience un nouvel hymne que l'ensemble de la population peut et veut chanter par coeur.

Outre les anciens magistrats, la SSUP a invité à bord l'artiste de cabaret Emil Steinberger et Simon Enzler, le rappeur Greis, la chanteuse d'opéra Noëmi Nadelmann, Beat W. Zemp, le président de l'Association des enseignantes et des enseignants suisses, et le fabricant de cigares lucernois Heinrich Villiger.

Selon la « St. Galler Tagblatt «, on aurait aussi demandé à Roger Federer. Il n'a pas encore donné sa réponse.

(...)

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

34 commentaires

  1. Posté par Roland Marquis le

    Si le ridicule tuait, on aurait moins de conseillers fédéraux retraités.

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    Message envoyé à Pagani pour l’aviser que si les paroles de la société suisse d’usurpation publique venaient à être utilisée, il y aura un concert de sifflets.

  3. Posté par G. Vuilliomenet le

    SSUP = Société suisse d’USURPATION publique

  4. Posté par Marie-France le

    Même à la retraite ils continuent à »em***er » le monde !!!
    @Julie Rochat Oh si, la France a aussi eu et a encore ses hurluberlus qui la trouvent trop raciste , sanguinaire ,agressive ..d’un autre temps..
    Depuis les années 70 (mai 68 commençait ses ravages) plus ou moins régulièrement, des intello-gaucho-artistes-pacifistes remettent en cause cette Marseillaise que l’on laissa même siffler lors de certains match de foot!! Gainsbourg en son temps la remania sur un rythme reggae ..Plus près de nous , sous la présidence Hollande , une certaine ministre de la justice du nom de Taubira avait refusé lors de je ne sais plus quelle cérémonie, de chanter la Marseillaise aux côtés d’autres personnalités politiques ; elle prétendit ne pas avoir chanté pour ne pas participer à un » karaoké d’estrade  » Ce qui fit grandement scandale ! Il n’y avait plus que les « horribles nationalistes » qui osaient chanter la Marseillaise , la vraie, la sangunaire, la raciste…
    Et puis, et puis…il y eu Charlie!!Fallait pas laisser cet hymne aux seules mains des nationalistes! Alors, la république se mit à chanter haut et fort la vieille bonne Marseillaise de Rouget de Lisle, la même que celle chantée par les affreux nationalistes !!!

  5. Posté par bonardo le

    Moi je suis pour l`hymne Africain ,mon frère rien de tel ,vu que la Suisse devient toute noir ,et ainsi nous aurons droit à une belle intégration.

  6. Posté par aldo le

    Trop payés pour rien faire, la preuve est là !

  7. Posté par Julie Rochat le

    SSUP = Société Suisse d’Utilité Publique…. Elle vient d’où ? Est-ce quelqu’un peut nous renseigner ? On pourrait sans autre la renommer SSIP = Société Suisse d’Inutilité Publique car si elle ne sert qu’à fabriquer ce genre de conneries hein… Mais j’espère que notre cher Roger Federer ne va pas tomber dans ce piège.

  8. Posté par Dominique Schwander le

    Ces anciens conseillers fédéraux, adeptes de la déculturation, de l’UE, du mondialisme et du multiculturalisme, donc des ennemis du peuple souverain suisse devraient la boucler. Le peuple souverain attend d’un élu qu’il oeuvre pour les citoyens puis qu’il dégage.
    De plus je ne paie pas des impôts pour que l’Etat-nation dépense 700.000 CHF pour saccager notre hymne national.

  9. Posté par Maurice le

    J’aime bien votre interprétation, Fleeps, cette idée qu’ils veulent « provoquer la population patriote, souverainiste ».
    Au fond, ils sont xénophobes puisqu’ils s’attaquent à ce qui leur est étranger.

  10. Posté par Fleeps le

    Oui ils n’ont rien d’autre à faire, d’ailleurs leur principale objectif c’est de provoquer la population patriote, souverainiste…..emmerder ceux qu’ils ne peuvent pas voir, toucher le point sensible à moindre effort et c’est gagné!

  11. Posté par Julie Rochat le

    Pas question de chanter notre hymne avec ces nouvelles paroles à la con! Et en admettant que l’on change l’hymne national (pourquoi faire…), cela devra être voté par le peuple et non imposé vicieusement par cette bande d’urluberlus de la SSUP à qui personne n’a rien demandé! Essayez de faire changer les paroles de la Marseillaise, je me demande quelle serait la réaction des Français….. Une nouvelle Révolution ?

  12. Posté par Maurice le

    Vous vous avez raison, Christian Hofer, les gauchistes étant islamophiles, ils ont appris de leurs amis la taqyia et se dissimulent maintenant à l’intérieur de tous les partis, peut-être même au sein des partis les plus conservateurs.
    Quant à Wikipedia, certains la surnomment l’Encyclopédie-de-la-bienpensance, et ce surnom lui va comme un gant.

  13. Posté par Christian Hofer le

    Je vous en prie Maurice.

    Le plus amusant étant que le PBD est catalogué comme étant « conservateur » sur Wikipedia alors que sa tête de proue (et la raison même de la fondation de ce parti) attaque notre hymne et nos racines.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_bourgeois-démocratique

  14. Posté par Maurice le

    @ Panache l’Écureuil – « Le mot «hymne national» n’est pas spécifique à la France ». Bien entendu, et c’est pourquoi je me suis bien gardé de mentionner ce pays. Et je ne confonds pas non plus national et nationaliste, mais cette appellation d’hymne national est fort récente pour la Suisse, dont le chant patriotique est bel et bien un cantique. Le changement de nom, de « cantique suisse » à « hymne national suisse », implique aussi une modification dans le rapport des autorités et des Suisses à leur chant patriotique. Le diable se loge dans le détail, et c’est ainsi qu’en changeant son nom on change un peu sa fonction, et qu’on peut se permettre d’en changer les paroles.

    Vous n’êtes peut-être pas sans avoir remarqué aussi, et probablement pour les mêmes raisons, que nos divers conseillers deviennent des députés, des sénateurs et des ministres, que notre Assemblée fédérale devient un parlement, et que le Palais fédéral lui-même est appelé parlement. Ces changements ne sont pas anodins…

  15. Posté par Maurice le

    @ Christian Hofer – Grand merci pour l’explication ! C’est donc à cause de l’un des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) que l’on doit accepter de voir son drapeau déformé ; le mondialisme décide vraiment de tout, difficile à avaler, et je préférerais que l’on se passe du drapeau de mon pays plutôt qu’on en montre des faux.

    @ TulliaCiceronis – La coutume du drapeau carré, oui bien sûr, évidemment, la coutume, la tradition, l’évidence, tout ce que l’on veut, mais la loi aussi et surtout.
    D’abord ce petit historique que vous connaissez sûrement :
    http://switzerland.isyours.com/f/guide/general/histoire.drapeau.htmlEnsuite la « Loi sur la protection des armoiries de la Suisse et des autres signes publics (Loi sur la protection des armoiries, LPAP) », du 11 juin 2013 :
    Art. 3 Drapeau suisse
    1 Le drapeau de la confédération Suisse consiste en une croix suisse placée dans un carré.
    https://www.admin.ch/opc/fr/federal-gazette/2013/4243.pdf
    C’est bref, c’est net, c’est suisse, on ne peut pas faire plus clair.

    Ainsi, nous n’avons pas à employer un autre format que le carré, même par conformisme, même pour plaire à l’Union européenne, dans les pays de laquelle les drapeaux suisses deviennent fréquemment rectangulaires et ressemblent alors à des pattes rouges et blanches, car ces pays ne connaissent pas d’autre forme. Le Vatican, qui a aussi un drapeau carré et la Savoie aussi par ailleurs, subissent le même sort et voient leur drapeau être de plus en plus souvent déformés.

  16. Posté par Eddie Mabillard le

    Monsieur Citoyen outré, faudra me dire quand le peuple à voté pour changer l’hymne national actuel « le cantique Suisse », vous induisez les gens en erreur, une bande de farfelus à concocté une parodie d’hymne et a demandé de choisir sur internet lequel serait le meilleur. Si pour vous cela est un vote, ma tante en a aussi.
    Non l’hymne National n’a jamais été soumis au vote de façon légale.
    Oui c’est grave de changer les paroles.
    Les gauchistes critiquent le fait que très peu de Suisses connaissent les paroles de l’hymne National, ( je connais les quatre couplets par cœur ), mais quand l’on veut faire apprendre à l’école la gauche s’oppose, crie au loup, traite ceux qui le propose de racistes nationalistes, car si la majorité des citoyens le connaissaient ces idiots de gauchistes n’auraient plus de grain à moudre, comment pourraient-ils encore cracher sur le pays, la patrie O vocable horrible à leurs yeux.

  17. Posté par Aude le

    On a Jamais obligé qui que ce soit…à chanter ce qu’il ne veut pas chanter…..
    La Suisse n’est pas la Corée du Nord……donc leur chant au panier…et on s’en fout….
    Systématiquement…ils enquiquinent…rions-en de bon coeur….Et Non…c’est Non…
    Nein ist nein…No e no….

  18. Posté par Citoyen outré le

    @Lambert
    En voici une version en français, que personnellement je trouve relativement mal interprétée, sans panache et d’une lenteur à s’endormir. Mais les paroles sont bien celles que nous avons apprises.
    https://www.youtube.com/watch?v=oqr5_oC2-Mc
    Lorsque j’étais enfant, notre hymne était le même que le God save the Queen, avec d’autres paroles:
    https://www.youtube.com/watch?v=_EpdqBE8o80
    Le voilà, dans une interprétation assez mauvaise. Excusez-moi, je n’ai trouvé qu’une seule autre version…, horrible. Je ne me suis pas encore réveillé. La voici:
    https://www.youtube.com/watch?v=q01WWnux6NM
    Le nouvel hymne, voté par le peuple, conserve la même mélodie, mais les paroles ont changé. Est-ce très grave ?
    Le voici, affreusement mal interprété par un Alémanique. Je n’en ai pas trouvé d’autre version, hélas. Bon courage !
    https://www.youtube.com/watch?v=lTcmb6Goxxg

  19. Posté par JeanDa le

    Ils ne nous pas fait assez de gâchis lorsqu’ils étaient en fonction ?????
    Pour pouvoir toucher leur retraite faramineuse, ils devraient s’engager à se TAIRE sur tout ce qui concerne notre pays. On leur laisse le droit de vote, point trait.

  20. Posté par philippe le

    Ne soyez pas stupides le socialistes veulent détruire la nation. C’est pour cela qu’ils veulent supprimer la connotation chrétienne, Il veulent tout changer , le résultat il n’y aura plus de socialistes. le grand chambardement. , il ne restera plus que la charia.

  21. Posté par RealrecognizeReal le

    Intéressant ces gauchistes qui se disent « citoyen du monde », anti-nation,…etc et qui veuillent changer des hymnes nationaux, faciliter l’octroie de la nationalité. C’est louche.

  22. Posté par Panache l'Écureuil le

    @Maurice
    Le mot « hymne national » n’est pas spécifique à la France. En Angleterre par exemple, on parle également de « national anthem » pour le différencier d’un « anthem » tout court, lequel est un motet, càd « une pièce vocale religieuse, en marge de l’ordinaire de la messe, à une ou plusieurs voix, soutenues ou non par des instrumenst » (définition du Petit Larousse).
    En France il n’existe pas uniquement l’hymne national. Peuvent être considérés comme hymnes régionaux, par exemple:
    * Que notre Alsace est belle…
    * En passant par la Lorraine…
    * J’irai revoir ma Normandie…, etc, etc.
    Le « national » et le « régional » ne sont pas antinomiques, et le mot « national » n’est pas équivalent à celui de « nationaliste ».

  23. Posté par SD-Vintage le

    L’oisiveté ça pousse à la bêtise.

  24. Posté par TulliaCiceronis le

    @Maurice – « le format carré ». Vrai. Sauf erreur de ma part : 1. la loi ne dit rien quant au format de notre drapeau et 2. les normes relatives à un tel symbole ne reposent pas sur nos lubies individuelles. Conclusion : la parole est à la coutume. Et cette coutume le veut, effectivement, carré. Je crains cependant que, soucieux comme jamais nous ne l’avons été d’esquiver l’injure d’anticonformime, nous ne finissions pas adopter le format rectangulaire.

  25. Posté par LAMBERT le

    Alors c’est bien gentil mais moi l’allemand je ne le comprends pas. Alors qu’est-ce qu’il raconte cet hymne national ou cantique suisse ?
    Vous pouvez me le traduire en français, en anglais ou en italien : ce sont les 3 langues que je pratique comme il y a 4 langues officielles en Suisse donc pourquoi de l’allemand pour ce que j’ai pu écouter à 3 reprises différentes ?

  26. Posté par Le Taz le

    Qu’ils aillent se faire empapaillouter à Nikonos! Encore une manoeuvre destinée à détruire un peu plus nos références culturelles nationales! On ne touche ni à notre drapeau, ni à notre hymne. 4 internationalistes à la solde de la mafia mondialiste, sales traîtres!

  27. Posté par G. Vuilliomenet le

    Désolé de le répéter encore et encore, la voirie genevoise fait une publicité d’enfer pour toutes ces ordures. Visiter le site de la p’tite poubelle verte!

    http://www.associationgrand.ch/la-ptite-poubelle-verte/

    Et j’adore la chute de des affiches:

    DONNER UNE DEUXIEME VIE A UNE POURRITURE

  28. Posté par Christian Hofer le

    Maurice,

    En réalité c’est un format qui est utilisé pour des raisons de publication sur Facebook. Un logo en forme carrée ne pourrait pas s’afficher correctement malheureusement ;)

    Il deviendrait ridiculement petit.

  29. Posté par Maurice le

    C’est pour laisser leurs noms glorieux au sein de la Suisse éternelle ?
    A part ça, si le vitrail de la Suisse qui illustre cet article est joli, ce serait nettement mieux que ce soit le vrai format suisse qui l’illustre, le format carré, seul digne de notre véritable cantique suisse ; cantique suisse que j’aime mieux appeler par son vrai nom pour laisser le mot hymne national aux voisins nationalistes avec tout ce que ce nationalisme implique de centralisme, de jacobinisme et de christianophobie.

  30. Posté par Christian Hofer le

    A noter le rejet attendu du socialiste Leuenberger. Il ne cache même plus le dégoût qu’il a eu à le chanter Voilà une révélation qui démontre ce que nous avons comme Conseillers fédéraux…

  31. Posté par coocool le

    Belle brochette de fossoyeurs de notre héritage chrétien et du modèle suisse qu’ils ont en horreur, ces mondialo-socialistes. Pas question de changer notre Cantique suisse !

  32. Posté par Bussy le

    Ils n’ont rien d’autre à faire ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.