Attentat de Nice: Paris Match veut publier des photos inédites. Le Parquet de Paris exige le retrait de ce numéro.

camion nice

Le Parquet de Paris a réclamé jeudi que la justice française ordonne en urgence le retrait du dernier numéro du magazine «Paris Match» contenant des images de la vidéosurveillance de l'attentat de Nice du 14 juillet 2016, qui avait fait 86 morts. Le Ministère public «demande au tribunal d'ordonner le retrait de la vente» du magazine et «l'interdiction de diffusion sous tous formats, notamment numérique». La justice examinera cette requête ce jeudi à 14 heures.

 

Source et article complet

9 commentaires

  1. Posté par G. Vuilliomenet le

    Que contiennent donc ces photos? Ne serait-ce pas des actes abjects de bons musulmans qui ont voulu imiter leur criminel prophète? Y-a-t-il eu des comportements comme ceux qu’ont connus les Françaises et le Français qui vivaient en Algérie entre 56 et 62?
    Il est vrai que ce n’est pas très flatteur pour une secte qu’on veut nous présenter comme une grande religion de tolérance et de paix.

    DIRE QU’IL Y A ENCORE DES C****** POUR Y CROIRE.

  2. Posté par hausmann conrad le

    Et dire qu’on ose prétendre que ce pays est le pays de la liberté ! Mème si ce mot est gravé sur tous les edifices publics.

  3. Posté par coocool le

    Merci pour la publicité, mais j’ai déjà acheté mon numéro de Paris-Match, car j’ai horreur de la censure politiquement correcte

  4. Posté par Baron d'Bobard le

    Encore un petit effort et la liberté d’expression ne sera plus qu’un souvenir et les moutons bien gardés.

  5. Posté par LeTaz le

    Oh, le gouvernement qui interdit la publication d’articles de presse, ne serait-ce pas une attitude dictatoriale?
    Guy, l’armée à la frontière côté ouest aussi et vite!!! Nous avons toujours eu peur des rouges, ils sont nos voisins aujourd’hui!!!

  6. Posté par Citoyen outré le

    C’est immédiatement après les attentats que les photos doivent être publiées en ne se gênant pas de démontrer que ces atrocités sont dues à l’islam et en assumant les images, fussent-t-elles insoutenables.

  7. Posté par Bilou le

    La bienpensance fait un gros caca nerveux pour des photos floues, prises de loin et qui, pour être éventuellement choquantes, n’en sont pas moins réelles. Etre mis face à la réalité de la barbarie religieuse (que l’on ne nomme plus) ne saurait être tolérable pour les lâches et les imbéciles heureux. Pour ces derniers, qu’ils se rabattent sur des journaux ne publiant que des photos en gros plans de bougies, peluches, p’tites fleurs et mots d’amour. C’est plus esthétique…

  8. Posté par frederic le

    on préfére montrer une photo (truquée) d’un enfant échoué sur une plage ! mais la vérité faut pas montrer. Tout comme la photo de cette petite fille démembrée par le camion à l’origine d’un attentat en Allemagne.

  9. Posté par Caillette aux herbes le

    peuple sous tutelle

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.