L’église protestante distribuera des préservatifs et du gel lubrifiant aux homosexuels lors de leur parade à Berlin.

post_thumb_default
L'église protestante distribuera des préservatifs et du gel lubrifiant aux homosexuels lors de leur parade à Berlin.
Pour la première fois, une église chrétienne participera le 22 juillet avec un char au défilé du Christofer-Day à Berlin : la principale église protestante de Berlin-Brandenbourg, l'église évangélique. Un char pouvant contenir 140 personnes fera de la publicité pour que les homosexuels se marient à l'église évangélique et on distribuera, selon le journal de Berlin taz, du gel lubrifiant et des préservatifs. Sur l'emballage de ceux-ci figureront des citations de Luther.
Traduction (Claude Haenggli) : Selon la "pasteure" Stefanie Hoffmann, qui prépare cette action depuis de nombreuses semaines, il y aura sur le char un distributeur de boissons et des toilettes mobiles, ainsi que des hauts-parleurs d'une puissance de 8000 Watt. A côté du slogan "Marie-toi", le char sera décoré des inscriptions comme "Mariage pour tous dans nos églises", "L'église évangélique depuis 500 ans en mouvement et une injonction à voter contre la droite aux prochaines élections.
Claude Haenggli, 12.7.2017

8 commentaires

  1. Posté par Aude le

    C’est le boulot de l’Eglise protestante…..Faire du planning…santé…pro-gay..etc…?
    Et la bonne parole elle est où….au fond des strings???

  2. Posté par Citoyen outré le

    Il me semble que les Ecritures n’acceptent pas l’homosexualité. Donc, dans ce cas, l’Eglise contrevient à sa propre doctrine. Bientôt elle se proposera d’animer les ébats.

  3. Posté par trafapa le

    Les voies du Seigneur ne seraient plus impénétrables ? Les « religieux » ne s’occupent plus du spirituel mais plutôt des affaires courantes ; résultat : les paroissiens désertent . Va falloir créer une nouvelle Eglise .

  4. Posté par Hotch le

    Je croyais que le lubrifiant était fourni à tous les allemands par leur gouvernement et j’apprends ici que merkel leur fait ça à sec… C’est vraiment une sadique :-)

  5. Posté par Mady le

    Tiens, tiens c’est pour cela qu’elle nous envoie à tours de bras des bulletins de versement pour les soutenir. C’est incroyable cette histoire. Marre, marre, marre !!!!

  6. Posté par Nicolas le

    Le pape aussi, à sa manière.

  7. Posté par miranda le

    Avant, les églises enseignaient une « maîtrise excessive des pulsions sexuelles »,
    aujourd’hui on est à l’opposé. Lâche toi ou tu veux quand tu veux, j’ai des préservatifs pour toi.

    Avant, les églises ne recrutaient pas « hors sol » mais dans leur territoire.
    Aujourd’hui, les églises recrutent en tout lieu et en tous genres.
    Modernité, modernité, quand tu t’imposes………

  8. Posté par Marie le

    Ils cherchent partout des membres payants …. mais cela ne marche plus comme avant.
    Tant mieux!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.