Genève: La justice devra à nouveau juger Erwin Sperisen

SperisenLibérezNotre-papa

 

Le Tribunal fédéral (TF) a admis partiellement le recours de l'ex-directeur de la police nationale du Guatemala, condamné à la prison à vie pour l'exécution de dix détenus.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

NDLR. Rappel de nos différents articles sur le sujet depuis près de 2 ans : ici, ici et ici 

8 commentaires

  1. Posté par G. Vuilliomenet le

    « En quoi la Suisse et le Canton de Genève se permettent d’arrêter et de faire condamner un citoyen guatémaltèque pour des faits qui ont eu lieu au Guatemala?
    D’autant que le Guatemala n’est pas, à ce qu’il me semble, un territoire colonisé par la Suisse (ni non plus par Genève). »

    Parce que comme en France, Genève c’est quand même beaucoup de mentalité française, nos procureurs se croient les maîtres du monde et veulent péter plus haut que leur c**.

  2. Posté par coocool le

    A Héradote, condamné à cinq ans pour quel crime ? Il est innocent.

  3. Posté par Héradote le

    Qui va choisir les nouveaux juges et procureurs ? On ne peut pas croire que ce sera les mêmes.
    Selon toute vraisemblance, il sera condamné à 5 ans de prison, comme il a purgé 5 ans, il sera remis en liberté, et cela évitera à Genève de payer une somme astronomique pour condamnation d’un innocent. On ne veut pas revivre le précédent de l’affaire Mikailov ( 800000 francs à la charge du contribuable, merci papa ).

    A bientôt.

  4. Posté par Mouchotte le

    Je n’y connais pas grand-chose en droit, mais je me pose tout de même une question:
    En quoi la Suisse et le Canton de Genève se permettent d’arrêter et de faire condamner un citoyen guatémaltèque pour des faits qui ont eu lieu au Guatemala?
    D’autant que le Guatemala n’est pas, à ce qu’il me semble, un territoire colonisé par la Suisse (ni non plus par Genève).
    Je croyais que le Tribunal Pénal International se trouvait à La Haye, c’est-à-dire aux Pays-Bas. Que ce TPI soit le spécialiste du <>, vu qu’il y a quantité d’assassins de masse qui se baladent librement et ne seront jamais inquiétés, c’est une autre histoire.
    Cela veut dire qu’il existe des tombereaux de gens de loi en mal de reconnaissance qui rêvent à leur « Tribunal de Nüremberg » personnel. Ou comment grimper les échelons tout en passant pour un grand humaniste, autrement dit joindre l’utile à l’agréable.
    Si Monsieur Sperisen est coupable, il doit être jugé dans son pays, et pas en Suisse. S’il est innocent, j’espère qu’il y aura des retombées médiatiques importantes pour que tout le monde puisse admirer le fiasco. Cela apprendra à certains à ne pas se mêler de ce qui ne les concerne pas.
    De l’argent gaspillé en plus d’une image de branquignols pour la Suisse; un très beau strike!

  5. Posté par coocool le

    La petite institution judiciaire genevoise idéologisée à gauche et endogamique doit être remise à l’ordre, et les sanctions exemplaires. Les contribuables en ont assez de payer pour leurs erreurs manifestes de jugement !

  6. Posté par Bussy le

    A part Sperisen qui aura passé de longues années en prison loin de sa famille et cela à tort, les autres durement punis seront les contribuables genevois !

  7. Posté par Nicolas le

    Il va venir le temps où les deniers du contribuable devront indemniser l’incurie d’un jugeaillon. Décidément les oligophrènes de gauche nous coûtent aussi cher, qu’ils soient en robe ou en pantalons.

  8. Posté par coocool le

    Une première victoire pour la reconnaissance de l’innocence d’Erwin !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.