Genève championne des mariages mixtes

Genève

Parmi les 2249 couples mariés l’an passé, 1075 étaient mixtes, soit 48% d’entre eux. Les conjoints franco-suisses ont été 246 à se passer la bague au doigt en 2016.

Les unions entre Suisses et Kosovars, Portugais, Italiens ou Espagnols constituent les autres principaux mariages mixtes.

Source et article complet

Nos remerciements à Wilhelm ✙ ن

 

3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Il fut un temps où c’était une question de choix, à un moment où l’immigration était « raisonnée »,c’est à dire il y a environ quarante ans.

    J’ai donc connu des couples heureux d’être mixte et ne se vivant pas « assis entre deux chaises » parce que celui qui n’était pas autochtone de naissance était agréablement assimilé.
    tout en sachant d’où il venait.

    Aujourd’hui, l’assimilation serait presque un délit. L’intégration une atteinte à l’intégrité de la personne..

    Dans le futur, si le tsunami migratoire n’est pas contenu, ce sera une banalité ou une obligation. Selon ce que l’avenir nous réservera.

  2. Posté par LeTaz le

    Vive les accords Schengen, ces accords sont en train de tuer notre pays. Vous voyez le travail de brassage des entités culturelles initié par les internationalistes, voilà un parfait exemple à l’échelle micro.

  3. Posté par Fanfouet le

    Si, peut-être, cela renouvelle un peu l’ADN de ces personnes, d’un autre côté cela va engendrer des rejetons binationaux, qui devront choisir entre le pays de papa ou le pays de maman, mais qui de toute façon se sentiront moins intégrés par le manque de racines solides et univoques. Ajoutez à cela un probable environnement multiculti composé de nombreuses communautés, comment construiront-ils alors un véritable sentiment patriotique ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.