3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    L’accès facile à l’occident et le mépris de l’occident sont bien inscrits en eux.
    Mais la patience d’attendre, sûrement pas.

    De plus, cela ressemble plutôt à des méthodes de voyous. Car brûler le lieu d’accueil qui a coûté des millions, dans lesquels leur prise en charge quotidienne coûte aussi des millions chaque mois, démontre le peu d’intelligence et de respect de ces êtres là.

    Qu’apporteront-ils à notre civilisation?

  2. Posté par Citoyen outré le

    Ces connards n’ont rien à faire chez nous. Dehors à grand coups de pied au cul !

  3. Posté par Luc le

    Bon, à ce niveau il est impératif de prévoir un réembarquement massif avec déchargement en Afrique.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.