Uli Windisch dédicacera son nouveau livre « La Suisse brûle » au restaurant Le Sporting à Crans-Montana le vendredi 2 juin dès 17h

Thomas Mazzone
Enseignant, écrivain
bookUWm

Les sujets brûlants sans langue de bois

 

Uli Windisch est professeur honoraire. Il a été professeur à l’Université de Genève  en sociologie, communications et médias. Au cours de sa carrière, il y a créé et dirigé le master et l’école doctorale en communications et médias. Il a également été professeur dans de nombreuses universités européennes et nord-américaines et mandaté en tant qu’expert dans des programmes de recherche internationaux. Il est l’auteur de seize  ouvrages et de très nombreux articles.

C’est en 2012, après avoir quitté les Universités, qu’il a lancé le “web-journal” suisse romand LesObservateurs.ch, avec lequel il a déjà conquis une audience internationale.

Ce livre rassemble une partie des  articles publiés par Uli Windisch sur le site LesObservateurs.ch depuis sa création en février 2012, un site de Réinformation anti-politiquement correct, qui essaie, depuis quatre ans, de jouer le rôle d’un contrepoids idéologique à la bien-pensance, à la propagande journalistique de gauche et à la désinformation.

Sont soumis à la critique tous les sujets « chauds » et « brûlants » de l’actualité: immigration, Islam, faux réfugiés, violences, insécurité, criminalité, études « genrées », LGBT, naturalisations,  pseudo-experts, totalitarisme de l’UE, droit-de-l’hommisme, éducation dévoyée, « populisme », voile, burqa, racisme, anti-racisme sélectif, avortement, terrorisme, « extrême droite », christianophobie,  « islamophobie »,  totalitarisme socialiste,  UDC, démocratie directe, droit de posséder des armes… bref, tous les thèmes qui mettent le feu au débat politique!

Une grande partie des médias et du monde politique traitent tous ces sujets avec une langue de bois de plus en plus concordante. C’est devenu si flagrant qu’il est désormais courant d’entendre la désignation “politico-médiatique”. Mue par le langage politiquement correct bien rodé, la pensée de ce monde “politico-médiatique” va aujourd’hui jusqu’à placer ses priorités dans la lutte et la diffamation contre ceux qui disent ce qu’il tait, ceux qui tentent de réinformer là où il désinforme.

Une table des matières détaillée et thématique des près de cent articles retenus  permet un accès direct aux analyses synthétiques sur les thèmes recherchés, donnant ainsi à cet ouvrage un apport tout particulier pour comprendre la Suisse aujourd’hui. Aussi pour cela, l’ajout d’une poignée de notes donne à tous, aux Suisses ainsi qu’aux francophones d’autres contrées, la possibilité de prendre le train en route.

Le livre peut aussi être commandé par internet: www.bibracte.ch

 

Par ailleurs, Les Editions Universitaires Européennes viennent d'éditer un autre livre de Uli Windisch, Le sociologue dans la Cité et les médias,232 p. 2016, disponible depuis le 15 novembre 2016 sur la librairie en ligne More Books, www.morebooks.fr.

Les Editions Universitaires Européennes viennent  également de  rééditier l'ouvrage de U. Windisch, Le Modèle suisse, 86 p.2016, disponible également  auprès de la librairie en ligne More Books, www.morebooks.fr

Thomas Mazzone, directeur des Editions Bibracte

7 commentaires

  1. Posté par Michèle le

    Message à Théodore J Bersrth : oui monsieur bravo voici une super initiative comme il devrait à en avoir plus.conference et repas de soutien aux observateurs !! Je suis à votre disposition pour toute aide dont vous auriez besoin dans le cadre de cette organisation mon adresse étant connue de la rédaction. Avec mes félicitations et merci dans tous les cas d’annoncer la date et les moyens d’inscription à cet événement

  2. Posté par Myrisa Jones le

    Info sur Fdesouche.
    Une video où une femme turque musulmane, face à un Suisse qui a de la peine à argumenter contre la burqua, révèle clairement ce qu’est la Ouma. Personne, selon elle ne peut rien contre eux, les musulmans… Tout est dit.
    « A partir d’un certain nombre, la quantité devient une qualité » F. Engels
    Nos autorités feraient bien de méditer cette déclaration.
    A partit d’un certain pourcentage, ces personnes, qui pour l’instant, semblent en apparence adaptée à notre société, ne se contenteront plus d’attaquer verbalement pour prôner leur supériorité. Le Cheval de Troie existe bel et bien et sont tous ces musulmans « modérés », qui attendent patiemment en jouant le jeu, de pouvoir un jour se retourner contre nous.
    Ecoutez les innombrables témoignages des chrétiens syriens! Ce qui les a le plus choqués, c’est lorsque leurs « amis et voisins » musulmans se sont alliés avec les égorgeurs dès qu’ils sont arrivés… A méditer également.
    Cela se passe à Fribourg, canton catholique:
    Suisse : discussion animée entre un suisse de souche et une turque

    http://www.fdesouche.com/793283-suisse-discussion-animee-entre-un-suisse-de-souche-et-une-turque

  3. Posté par Alain le

    @J. Berseth
    Très bonne idée, sur un we à midi peut-être ?

  4. Posté par Théodore J Berseth le

    Mieux que commander :
    Cela peut être le titre d’une conférence suivie d’un repas de soutien au site « lesObservateurs ». J’en ai parlé avec quelques amis. Cela pourrait se faire durant le mois de février 2017.

  5. Posté par Hausmann conrad le

    Je vais le commander chez Payot…. avec un bouquin de Rioufol (du Figaro)

  6. Posté par observateur le

    Je vais l’acheter pour compléter mon information.
    Mr Uli Windisch est un sacré homme…quel courage, quel réalisme, quelle clairvoyance et quel amour pour son pays et pour l’Europe qui sont en danger de mort !!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.