8 commentaires

  1. Posté par Toriello le

    Merci M. Windisch,

    De votre analyse, je retiens que, oui je crains le nazisme, oui je crains le fascisme, et oui je crains l’islam au même titre que les deux premières idéologies précitées.

    Et cette crainte ne se nourrit pas par le fantasme, mais bien par le fait concret que lors de la grande prière du vendredi, et de cela, aucun musulman pratiquant ne vous le dira explicitement, en ressort régulièrement le texte suivant :

    La prière du Vendredi est toujours accompagnée d’un prêche quasi classique dans toutes les mosquées. Les prédicateurs y crachent leur colère contre les juifs et les non-musulmans et sollicitent l’aide de leur dieu Allah.

    Les prédicateurs concluent son prêche par la litanie suivante et la masse des fidèles répond après chaque supplication par un « Amen » :
    « O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen)
    O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen)
    O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen)
    O Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen)
    O Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen)
    O Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen)
    O Allah ! Rend orphelins leurs enfants ! (Amen)
    O Allah ! Rend veuves leurs épouses ! (Amen)
    O Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen) ! »

    Avec une telle prière, nous ne sommes pas loin des discours fanatiques d’un certain dénommé Hitler.

    Par conséquent, tous ces organes supranationaux, toujours prompts à reprendre le petit peuple avec condescendance face à ses craintes face à l’islam ferait mieux de se pencher un peu plus sur la substance de cette religion, clairement porteuse en son sein de haine et d’ostracisme envers tout ce qui n’est pas musulman.

  2. Posté par pierre frankenhauser le

    Les bienpensants sont victimes de dissonance cognitive. Après s’être bien lavé le cerveau les uns et les autres, les lucides ont beau leur démontrer par A+B et par des faits incontestables, le côté hautement cancerigène de l’invasion islamique en Occident, ces mêmes bienpensants bisounours nieront farouchement l’évidence, à cause de leur endoctrinement. Il faudrait des psychiatres (pas de gauche, bien entendu) pour désendoctriner ces mongoles. C’est comme si l’Eglise de scientologie avait envoûté des centaines de millions d’Européens. Les psys vont avoir du pain sur la planche pour effacer les ravages de la bienpensance, de l’internationalisme béat, de cet ethomasochisme, de cette propension à se culpabiliser vis-à-vis de l’envahisseur, de ce syndrome de Stockholm.

    Par ailleurs, il est inacceptable que les enseignants et pédagogues gauchistes utilisent l’école pour orienter la pensée de nos gosses et adolescents, et en faire de futurs électeurs de gauche, et avec nos impôts. A cet âge-là, ils sont forcément très influençables et crédules. C’est digne des Jeunesses hitlériennes.

  3. Posté par Alain le

    Merci M. Windisch pour cet excellent éclairage , bravo !
    @créatif
    En effet il faudrait le faire …

  4. Posté par Christian Hofer le

    Un article allant dans le sens de l’analyse de Monsieur Windisch:

    2 musulmans voulaient procéder à des attentats au Québec. Ils ont été arrêtés. Lors du procès, ils ont demandé à ce que les preuves ne soient pas divulguées au public afin de ne pas accroître l’islamophobie et le climat de panique. Oui vous avez bien lu: ils voulaient fomenter un attentat mais il ne faut pas que les Québecois aient peur. Ils osent tout faire, tout demander, ils n’ont pas la moindre honte!

    http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/proces/201605/06/01-4978732-proces-pour-terrorisme-lislamophobie-nest-pas-une-raison-pour-cacher-la-preuve-au-public.php

    En clair, ces musulmans peuvent tuer des Occidentaux mais ils interdisent à ces derniers d’être en colère ou de voir l’islam d’une manière négative. Ils considèrent NOS morts comme étant totalement insignifiants. Mais ils ne sauraient tolérer la moindre critique à l’encontre de leur dogme. Il faut vite combattre « l’islamophobie ». C’est d’ailleurs un réflexe aussi valable dans nos journaux comme dans le Matin à la suite du massacre aux USA:

    http://www.lematin.ch/monde/musulmans-americains-craignent-hostilites/story/29353622

    Il s’est passé la même chose en Belgique à la suite des attentats: une chasse au « non politiquement correct ». Et qu’importe les morts et les personnes blessées. Le multiculturalisme ne va pas s’embarrasser de ces quelques détails non?

  5. Posté par créatif le

    Je félicite M. Windisch pour ces excellentes analyses, percutantes comme toujours.

    M. Windisch, vous devriez passer à la vitesse supérieure en faisant la chose suivante: organiser des grands débats, sous forme de « talk shows », filmés et diffusés sur LesObservateurs.ch bien entendu, mais aussi sur YOUTUBE. Vous constateriez ainsi que ces débats audiovisuels auraient un très grand succès, encore plus grand que ses Eclairages UW, qui ont déjà beaucoup de succès mais sont seulement audio et pas visuels.

    Il y aurait des centaines de milliers de spectateurs, c’est certain.

    D’autre part, compte tenu de votre grande réputation scientifique de sociologue, cher Uli Windisch, vous pourriez aisément obtenir la participation à vos talk shows de grandes pointures intellectuelles des sciences sociales que vous connaissez et qui sont vos amis.

    M. Windisch, s’il vous plaît prenez en considération cette suggestion. Il vous en coutera un investissement minime. A tout casser quelques milliers de francs pour une caméra vidéo, un ou deux micros performants, etc. Et l’impact sera énorme.

    Pensez-y!

  6. Posté par Christian Hofer le

    Un élément que l’on peut ajouter à cela c’est que ces migrants sont musulmans et donc aux antipodes des « droits de l’homme » puisque l’islam ne reconnait pas ces droits.

    Ce conseil de l’Europe prend donc le parti de protéger un dogme qui est… contraire à ce qu’il prétend défendre tout en mettant en péril la population européenne, en la culpabilisant, et enfin en la sanctionnant. Il est bien clair que pour eux, l’Europe blanche/chrétienne fait partie du passé et qu’ils sont responsables de notre remplacement. Ils ne s’en cachent pas.

    Par leur prise de position, ils sont partie prenante de tous les crimes commis par ces immigrations: agressions sexuelles, attentats, viols…

  7. Posté par Sergio Morosoli le

    Merci Monsieur Windisch. Merci d’être là et d’exister.
    Je prends au hasard les titres en ligne de la presse suisse: « Une des poursuites pour agression sexuelle à Cologne abandonnée »; « Le Pape François donne une leçon d’ouverture aux dirigeants Européens »; « Les bagagistes privés de badges à l’aéroport de Genève font recours » etc.
    Tous les titres, toutes les têtes de chapitre sont à l’honneur et à la seule gloire du parti socialiste. Ils occupent le terrain ad nauseam. Ils ont tout conquis, l’enseignement, la justice, l’exécutif comme le législatif. Nous allons devenir des êtres normés et soumis, il n’existe à ce jour aucun contre-pouvoir pour lutter contre cette perversion de la pensée. Vous êtes courageux, vous pensez que vous allez pouvoir vous exprimer. Ce serait comme vouloir lutter contre la mafia avec des moyens démocratiques. Les Pipirruga et l’Internationale Socialiste n’ont aucun souci à se faire devant les moyens dérisoires dont disposent leurs adversaires.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.