2 commentaires

  1. Posté par pierre frankenhauser le

    En plus d’accrocher des têtes de porcs sur le portail /porte des centres de radicalisation (mosquées, écoles coraniques, centres culturels islamiques, etc.), il faudrait en lancer dans le jardin de nos islamo-collabos.

    Il arrivera bien un jour où ils n’auront plus d’arguments pour nier l’évidence.

  2. Posté par Tommy le

    Il a raison, et la gauche, retranchée dans les quartiers bobos, le sait très bien.
    Mais renier ses illusions d’adolescent, rêvant d’un monde bigarré et aimant, représente une forme de suicide intime à laquelle les bien-pensants ne peuvent souscrire.
    La tactique de la gauche est gravée dans le marbre:
    a) S’il y a un problème, on le nie, et le problème disparait. Pchuuuut, fini!
    b) Si vraiment le problème devient trop visible, on en attribue la responsabilité à d’autres, les bourgeois, les fascistes, les néo-nazis, les racistes, etc.
    Et l’on s’endort tranquillement dans sa propriété, après avoir consulté les cours de la bourse et vérifié le fonctionnement de son digicode.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.