Eclairage UW – Ce socialisme qui déteste le peuple et la démocratie – 30.03.2016

Uli Windisch
Rédacteur en chef
EclUW

 

Dans l'Hebdo, François Cherix est à l'honneur, il veut réformer le droit d'initiative populaire, s'interrogeant en ces termes: "qui sauvera la Suisse du populisme?" Uli Windisch réagit.

 

-propos recueillis le 30 mars 2016

15 commentaires

  1. Posté par Pierre H. le

    @ pierre frankenhauser
    Ils sont tout ce que vous énumérez !

  2. Posté par pierre frankenhauser le

    Dans un débat plus régional, c’est aussi Cherix qui aimerait que des cantons suisses fusionnent entre eux, prétextant notamment le fait seul que celui de Zurich est capable d’assumer tout seul l’entièreté des tâches qui incombent à un canton. Pour lui, visiblement, on pourrait faire table rase des identités cantonales, des affinités entre cantons, de leur histoire, du fruit de leur labeur (pourquoi un Wawrinka devrait jouer le double le N°1895 joueur mondial sous XY prétexte, alors qu’ils ne se sont probablement pas entraînés avec la même détermination durant de longues années), du sentiment d’appartenance. On fusionnerait des canton comme on fusionne des entreprises. Même combat pour son UE Chéri(x)e. On fusionnerait les pays pour en faire les Etats-Unis d’Europe. On n’a qu’à occulter notre passé, notre Histoire, pour se fondre dans une gigantesque masse informe et technocratique, immigrationniste, mondialisée, idéologue, hyper centralisée. Certains se font interner pour moins que ça. Portuguais ou polonais, aucune différence. Mêmes aspirations, mêmes tissus socio-économiques, mêmes identités, mêmes mentalités, mêmes systèmes politiques,…

  3. Posté par pierre frankenhauser le

    Question: qui sont les socialistes ?
    a) un parti politique à tendances totalitaristes
    b) une mafia politique
    c) un parti européiste et farouchement anti-souverainiste
    d) une clique hyper dispendieuse cherchant par tous les moyens à racketter le bon peuple
    e) une bande d’illuminés immigrationnistes béats et anti-autochtones
    f) les fossoyeurs de notre démocratie construite longuement au fil des siècles

    Plusieurs réponses sont possibles.

  4. Posté par Pierre H. le

    Excellent éclairage comme d’habitude, Monsieur Windisch ! Et vous faites bien de mentionner et rappeler que Micheline Calmy-Rey travaille pour un think tank de George Soros ! Celui-ci n’a-t-il pas déclaré récemment vouloir détruire l’Europe ? On peut imaginer quel genre de « travail » fait Calmy-Rey !

  5. Posté par Marie-France Oberson le

    @S. Dumont :
    Voir aussi l’initiative UDC contre le Centre Islam et Société à l’Uni de Fribourg , invalidée…Les Fribourgeois ne voteront pas sur ce projet; il leur sera imposé mais le financeront !!
    @Pierre Steiner: En conséquence les socialistes aussi seraient perdants si des restrictions étaient introduites.
    Ne croyez pas ça !! Les socialistes ne seront pas touchés par les restrictions qui ne seront émises que contre les initiatives présentées par l’extrêêême droaâââte…jugées incompatibles avec notre constitution ou les Droits de l’Homme ou les accords avec l’UE ou je ne sais quoi encore. Ca m’étonnerait que la gauche prenne un telle décision en sachant qu’elle leur ferait aussi du tort ! Ce sont eux qui décident ! La droite majoritaire dans ce pays ? Allons donc !

  6. Posté par Pierre H. le

    @ Pierre Steiner
    Certaines initiatives socialistes ne passent pas mais certaines sont appliquées quand même, grâce à la tactique du salami chère à Levrat. Aussi, le peuple ne veut pas de l’UE, et pourtant l’on s’y rend subrepticement et gentiment grâce aux socialistes et encore une fois à la tactique du salami. Mme Sommaruga, socialiste, a-t-elle demandé au peuple s’il voulait tous ces réfugiés dont on pourrait croire que ce sont les siens ? Non ! Et pourtant, elle en impose, elle va même en demander à Bruxelles ! Ironique, car ceux qui sont dans l’UE, eux, n’en veulent pas, et nous qui n’y sommes pas, on en veut ! Et quand Madame Sommaruga, socialiste, se rend à Bruxelles (fort régulièrement du temps de sa présidence), que va-t-elle y faire ? Quels accords conclut-elle ? Que signe-t-elle ?
    Vous voyez, les socialistes n’ont plus besoin de faire des initiatives. Ils font simplement ce qu’ils veulent quand ils veulent. Il y a juste encore un domaine où ils n’osent pas encore totalement forcer la main, c’est ce qui touche aux biens des gens. Imposer des réfugiés, l’islam, des taxes bidons, des centres islamiques, etc, ça, oui. Ca ne touche pas directement les possessions des gens. Alors pour ça, ils font encore des initiatives, pour le moment, comme pour par exemple les 25% d’impôts sur l’héritage. Comme l’a dit Cesla Amarelle, socialiste, (cette étrangère qui gouverne mon pays), un héritage n’est pas mérité, ça n’est pas comme un salaire (dont on vous ponctionne entre 30 et 40%). C’est cocasse de la part d’un socialiste qui n’a jamais travaillé de sa vie et qui vit avec votre argent, comme la plupart des socialistes en politique. Je suppose que l’Etat, lui, mérite VOTRE héritage que vous ne méritez pas. Donc, à moyen terme, vous verrez que le droit de succession sera aboli et que l’Etat se servira jusqu’à plus soif. Et quand Madame Sommaruga dit « est-ce que chaque Suisse a vraiment besoin d’une voiture ? », la messe est dite ! Amen !

  7. Posté par S. Dumont le

    A Pierre H. Lorsque le Conseil fédéral signe un accord, il le met en place alors même qu’il n’est pas dans l’obligation de le signer et, par la suite, peut le ratifier. Mais il ne fait pas, puisque le Conseil Fédéral est pro-européen, mondialiste et néo-libéral. Pour les accords entre la Pologne et l’Allemagne, il serait intéressant de savoir s’ils ont été signés uniquement entre la Pologne et l’Allemagne ou si l’ordre venait du l’UE-FMI comme ce fut le cas pour la Grèce qui vend son patrimoine, par soumission totale, afin de rembourser ses dettes…

  8. Posté par Pierre Steiner le

    Excellent Monsieur Windisch. Juste en passant, il y a plusieurs initiatives socialistes quelque peu irréalistes qui ont été soumises au peuple récemment et qui ont échoué. En conséquence les socialistes aussi seraient perdants si des restrictions étaient introduites.

  9. Posté par Philippe le

    @Aline: tout à fait d’accord avec votre commentaire. Outre ce mimétisme fort intéressant entre le contenant et le contenu, c’est surtout un personnage qui se moque du peuple et qui le prend pour un imbécile avec ses discours parano … et dire qu’on peut encore trouver ses propos dans nos médias. Pfff, quelle affliction !

  10. Posté par Pierre H. le

    @S. Dumont : « Or, si une initiative est contraire aux accords signés… »

    Les accords signés dans le dos du peuple, sont-ils légitimes ? Par exemple, en Pologne, le gouvernement précédent, pur jus fasciste, a vendu aux Allemands les 3/4 du pays (forêts, lacs, certains quartiers de certaines villes, etc.) Le nouveau gouvernement (prétendu fasciste par l’ancien) est en train d’invalider tous ces accords de vente, le pays polonais étant le patrimoine du peuple polonais à qui personne n’a rien demandé pour en vendre des parties.

  11. Posté par JeanDa le

    Depuis le 10 février 2014, la démocratie est morte en Suisse.
    C’est en effet depuis cette date que nos élus ont décidé de s’asseoir sur la volonté populaire.

  12. Posté par aline le

    Aussi longtemps que des torchons comme l’Hebdo ou Le Temps offrent leurs pages à cet imbécile, il continuera à cracher sur la démocratie et ses valeurs. Il suffit d’ailleurs de regarder sa tronche pour comprendre à quel personnage on a affaire.

  13. Posté par S. Dumont le

    Merci beaucoup de parler de démocratie directe. Effectivement, lors de la votation sur le renvoi des criminels étrangers, nous avons assisté à un lynchage de la part des politiques, de la presse, des institutions européennes et internationales avec qui de nombreux accords ont été signés et dont la Confédération doit s’y conformer. Or, si une initiative est contraire aux accords signés, tout est mis en œuvre pour la contrer et le risque est grand pour le futur, de ne voir aucune initiative contraire auxdits accords signés, ce qui revient à dire que la démocratie directe va s’éteindre.

  14. Posté par Pierre H. le

    Il faut que ce Cherix cesse de projeter ses psychoses et propres aberrations sur le peuple, ce qui est le propre des fous, à savoir traiter tous les autres de fous. Parce que c’est ce qu’il fait, finalement. Et ce genre de personnage veut limiter les libertés et les droits inaliénables du seul corps légitime d’un pays, le peuple, et après a encore le culot de traiter les autres de fascistes ?? C’est vraiment le pot de chambre qui se fout de la gueule de la m ! Ces gens qui dénient les droits civiques des autres devraient être instantanément déchus des leurs car ce sont des despotes.

    Un exemple typique de la mentalité de gauche. J’étais sur un forum qui parlait du plan de circulation insensé de la ville de Fribourg (qu’on doit aux verts et aux socialistes) et où les zones piétonnes sont situées sur les artères principales de la ville ce qui crée des bouchons démentiels et qui rendent la traversée de cette ville de 40’000 habitants plus laborieuse et longue que la traversée d’une ville comme New York. Alors bien-sûr, on vous dira qu’on a un havre de paix piéton et des terrasses de bistrots sympas au centre-ville tout en omettant de vous dire qu’il faut parfois faire des détours de 5 à 10 km pour aller où vous aviez l’habitude d’aller rapidement avant. Alors bien-sûr engorger toute la ville de manière infernale pour avoir quelques terrasses sympas au centre est vu comme une augmentation de la qualité de vie pour un socialiste. Mais où je voulais en venir, c’est qu’il y avait un socialiste sur le forum et qui disait « MOI, JE vais à pieds en 10 minutes depuis où j’habite pour aller prendre un verre sur une terrasse au centre. JE bénéficie de ceci et cela. Une promenade de 20 minutes ME permet de faire MES courses aux alentours… Etc. Etc. » Et voilà la mentalité socialiste ! MOI JE… Alors en fait, le monde entier, c’est LUI. Ça va pour LUI, alors tout le monde doit s’adapter à LUI. S’il a une petite voiture, alors toutes les cases de parcage de toute la ville devront être petite. Les autres n’ont qu’à avoir des voitures de mêmes dimensions que la sienne. Et au moment où il s’apercevra que d’autres ont d’autres manières, d’autres buts, d’autres aspirations, d’autres styles de vie, d’autres projets, il vous dira que le monde est rempli de fous ! Alors s’il s’éprend pour l’UE …vous devinez la suite.

  15. Posté par Marie le

    Merci de ces précisions.

    Est-il possible d’avoir le texte. Sa lecture peut être utile, elle aussi, à ceux qui n’ont pas l’occasion d’écouter la vidéo.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.